Trésor de la poésie indienne

Trésor de la poésie indienne

Bienvenue dans un monde où la Parole crée et porte l'univers. Ce monde, le nôtre, réinventé à chaque seconde par Brahma récitant les quatre Védas par ses quatre bouches. Un monde fou. Un monde où la cosmogonie jaillit d'une langue autre . Voire... Lire la suite

Paul Nougé et ses illiminations sans extases

Paul Nougé et ses illiminations sans extases

L’objet bouleversant que peut être la poésie se passe chez Nougé de tout ce que le Surréalisme français a entretenu : la mythification et la mystification. Pour Breton il s’agissait par ce stratagème fallacieux de reconquérir une liberté... Lire la suite

Paradis : Danièle Robert clôt magistralement la "nouvelle" Divine Comédie

Paradis : Danièle Robert clôt magistralement la "nouvelle" Divine Comédie

L’aventure débuta en mai 2016 avec la parution du premier tome qui renvoyait la fameuse traduction de Jacqueline Risset, parue chez Flammarion, dans les ténèbres de l’oubli car nous tenions, enfin, une version bilingue qui offrait au lecteur français... Lire la suite

Andrée Chédid : le chaînon manquant poétique

Andrée Chédid : le chaînon manquant poétique

Est-ce parce que c’est une femme qui écrit, ou est-ce parce que cette femme est née en Orient, que cette poésie transcende le lecteur en abordant différemment les inconciliables étapes d’une vie faite de soubresauts et d’extase ? Les deux, mon... Lire la suite

L'art du ratage selon Lucie Martin

L'art du ratage selon Lucie Martin

Classés sans suite est un (beau) titre à résonance presque surréaliste. Les poèmes qu'il annonce mêlent intrigues amoureuses (qui ne satisfont pas l'autrice car les hommes qu'elle chérit brillent plus par leur trahison que leur fidélité) et une suite... Lire la suite

Dans les lignes du temps : Guy Goffette

Dans les lignes du temps : Guy Goffette

Cet ensemble pourrait être pris pour un ramassis puisque ses poèmes vont couvrir à pas de géant plus de quarante ans d'écriture, en mélangeant les tours et les formes les plus diverses . Mais de fait il devient un passage obligé où sous la diversité... Lire la suite

Lydie Planas : une place vide

Lydie Planas : une place vide

À l'inverse d'Artaud qui - comme l'écrit l'auteure elle-même – parle d'un corps atomisé, empli d'une puissance à broyer le langage, à déverser la souffrance de ses organes concassés, piétinés, macérés, empilés en cette colonne brisée du dire qui... Lire la suite

Le prix "Max Jacob étranger" attribué à Jan Wagner

Le prix "Max Jacob étranger" attribué à Jan Wagner

Un prix littéraire possède aussi un rôle incitatif, un rôle de communicant : il permet un retour sous les projecteurs d’un livre – et d’un auteur – passés entre les fourches caudines de la critique, trop souvent étouffée par la masse des publications... Lire la suite

Carbone pas forcément 14  : Valery Molet

Carbone pas forcément 14 : Valery Molet

Les artistes ne ternissent pas le monde, ils passent à côté et ne le voient qu'applaudi , écrit Valéry Molet. En ce sens et comme les poètes ils sont des attrapeurs d'étoiles . Mais tout ne se fait pas forcément dans la joie et l'allégresse et cela... Lire la suite

Emmanuel Godo : savoir ce que l'on quitte – ou pas

Emmanuel Godo : savoir ce que l'on quitte – ou pas

Ce journal intime en vers libres est celui d’un homme en lutte contre ce qui pourrait bouleverser son existence et la briser" D'où ce partage entre ce qui le retient au passé et l'attrait de ce qu'il entrevoit devant lui. Néanmoins le passage ou le... Lire la suite

Alain Duault et l'identification au monde

Alain Duault et l'identification au monde

L'œuvre poétique d'Alain Duault est inégale. L'un – sinon le premier – de ses recueils Colorature reste un chef-d'œuvre d'une poésie qui prend sa source dans l'ineffable. Celui de la musique et celui "d'une étreinte conflictuelle ou inapaisée avec le... Lire la suite

Eugène Savitzkaya : l'avenir dans certains œufs

Eugène Savitzkaya : l'avenir dans certains œufs

À mesure que l'Apocalypse approche, Saviyzkaya n'y va pas de mains morte. Il fouille dans les entrailles de la terre et de ses locataires. Mais non de manière réaliste car il préfère le conte. Il le traite à sa main.Ici au milieu des ogres, des... Lire la suite

Le feu de la vie, source inépuisable de la poésie d’André Velter

Le feu de la vie, source inépuisable de la poésie d’André Velter

Embrassant aussi bien le monde que les formes, André Velter écrit sa poésie dans tous les styles, démontrant que seule la musique compte, et que c’est dans le rythme des mots ajustés que se déroule le chant poétique, qu’il soit rimé ou en prose, car... Lire la suite

Alicia Gallienne l'étoile filante

Alicia Gallienne l'étoile filante

Alicia Gallienne a disparu en 1990. Elle n'avait que 20 ans. Trente ans après sa mort, ses poèmes sont publiés et Guillaume Gallienne – son cousin – s'en fait le passeur. Elle a profondément marqué la vie du comédien : "Enfants, nous les cousins,... Lire la suite

Opérations à corps ouvert : Gilbert Bourson

Opérations à corps ouvert : Gilbert Bourson

C'est quand "la glycine-vampire met sa jarretelle à la cuisse du ciel" que, aux corps hauts de Corot le réaliste, fait place la saine barbarie des amours dites illicites. Mais ici le rouge émis se change en rose thon. C'est un sacré chantier même pour... Lire la suite

Quelques réflexions sur le blog comme moyen et serviteur efficace de la liberté d'expression

Quelques réflexions sur le blog comme moyen et serviteur efficace de la liberté d'expression

La liberté de la presse ne s'use que lorsque l'on ne s'en sert pas.  Devise (anonyme) du Canard enchaîné . Mis à part quelques inconvénients de forme, de présentation, de confort , dirais-je, la tenue d'un blog est des plus stimulantes, je parle en... Lire la suite

Paul Valet entre les maux des mots

Paul Valet entre les maux des mots

Sa raison d’être / Est d’être sans raison car il devine qu’Il n’y aura pas de mort / Où survivre , il pressent qu’Il n’y aura pas d’oracle où sombrer … Ici s’assemble autour des mots le revers infaillible d’un sens aiguisé de la vision du destin... Lire la suite

Dans le miroir des livres de Jean-Luc Pouliquen

Dans le miroir des livres de Jean-Luc Pouliquen

"Le langage me paraît être la plus stupéfiante création de l'homme. La poésie, c'est la fête du langage. Une fête où chacun reste dans son coin tourne au désastre. Voilà ce qui me semble arriver chez les muses, depuis qu'il est de rigueur de s'y... Lire la suite

Jacques Réda et Philippe Hélénon : avaries dans le végétarisme

Jacques Réda et Philippe Hélénon : avaries dans le végétarisme

Les pieds paquets et l'andouille de Vire sont de moins en moins de saison. L'homme - baudelairien ou non - ne doit plus chérir la chair. Surtout celle du cochon. Qu'à cela ne tienne : Réda et Hélénon ne nous exemptent pas de notre instinct bestial et... Lire la suite

F.J. Temple : étreindre le monde en poésie

F.J. Temple : étreindre le monde en poésie

Pourquoi n’y aurait-il pas des poètes voyageurs comme il est des romanciers globetrotteurs ? Ainsi, Frédéric Jacques Temple, dans la lignée de ses pairs, membre du club des grands aventuriers, s’est-il épris des lieux visités, de San Francisco à Saint... Lire la suite