Barbara Polla : une femme hors norme à La Rochelle

Barbara Polla : une femme hors norme à La Rochelle

  Libre, indépendante, boulimique Barbara Polla ose un érotisme qui n’a rien de voyeur ou d’étroit. Sa manière de l’aborder est politique, engagée même si les hôtesses et les hôtes sont bienveillants. Comme elles et eux, l’auteur crée des pièges :... Lire la suite

Christophe Bier et les effeuillées

Christophe Bier et les effeuillées

  Christophe Bier aime jouer les Princes Chamans dès qu’il rêve d’une Belle au doigt pas dormant. Au besoin il glisse son index pour le remplacer sans pour autant tomber dans le  plain-chant des abîmes même s’il affectionne une écriture... Lire la suite

Frank Smith : Voix

Frank Smith : Voix

Frank Smith donne ici à ses semblables et frères (sœurs idem) remarques et conseils - même si l’impératif de chaque segment pourrait faire penser à des ordres. Le tout sous l’égide d’une injonction capitale : ne pas se conformer à un usage - soit-il... Lire la suite

Rober Varlez : cassures et apnées

Rober Varlez : cassures et apnées

Créateur des Editions de l’Atelier de l’Agneau et du  Mensuel 25, Robert Varlez a défendu dans les années 70  les jeunes créateurs belges et étrangers dans les domaines de la littérature, de la poésie et des arts visuels. Il a  collaboré avec... Lire la suite

Marie-Paule Bargès : le rêve de la langue, le murmure des fontaines

Marie-Paule Bargès : le rêve de la langue, le murmure des fontaines

  « Fontaines » est l’histoire du partage absolu. L’éros se fait doux et violent dans l’encore que Marie-Paule Bargès psalmodie en osant oublier les anciennes mémoires pour atteindre la chambre où les regards se croisent avant que la langue ne... Lire la suite

Jacquie Barral : pointes

Jacquie Barral : pointes

Pour Jacquie Barral le dessin reste le premier des langages et le plus élémentaire moyen d’embrasser le monde. Du dialogue entre les mots et le crayon, le livre ne fait qu’un en un dessin de la pensée et une pensée du montage. Restent les images... Lire la suite

Jacques Canut : ce qui reste à dire

Jacques Canut : ce qui reste à dire

A qui perd grogne,  avec Jacques Canut les mots pérorent en pécores. Ils trouvent en leurs syllabes des épines au pied du logos,  un soupçon d’indignité ou un sceau à l’élastique. Enflés de vanités et même si sous leurs mises un marcel douteux les... Lire la suite

Julien Blaine : au commencement le répétitif

Julien Blaine : au commencement le répétitif

Julien Blaine est poète de cour, de ceux qui « ont la carte ». A savoir celle du tendre des réseaux poétiques officiels. A ce titre il ne ferait selon eux que des miracles. Voire... Héritier des formalistes post Tel Quel, il prétend renverser le logos... Lire la suite

Carole Carcillo Mesrobian et Jean Attali : l’un cache l’autre et vice versa

Carole Carcillo Mesrobian et Jean Attali : l’un cache l’autre et vice versa

  Entre espoir et désespoir, dehors et dedans, soi et l’autre, le livre de Carole Carcillo Mesrobian et de Jean Attali débouche sur une forme d’impossibilité. Certes la brassée des poèmes prend valeur d’un bel échange mais dont l’ambition est... Lire la suite

Jean-Paul Klee, la poésie inassouvie

Jean-Paul Klee, la poésie inassouvie

Jean-Paul Klée publie son onzième recueil de poésie, Décembre difficile . Un livre-cri sur les temps insoutenables à venir et un premier jalon mémorable pour la jeune maison d’édition parisienne Belladone, fondée par Aurore Guillemette, et pour son... Lire la suite

Dominique Quélen : fondations

Dominique Quélen : fondations

Dominique Quélen poursuit ses coups de dés pour trahir le hasard. Ici,  en deux cents poèmes en prose poétique même si l’auteur laisse planer le doute « la fausse ou vraie prose y sera. A traverser prose vraie ou fausse j’ai servi. »  Là où la... Lire la suite

Christian Prigent : quand bouge la langue

Christian Prigent : quand bouge la langue

« Tous les livres que j’ai faits ont vu le jour parce que le matériau qui les constitue s’est fait aspirer par une forme qu’il fallait accomplir » rappelle Christian Prigent. Et son livre devient l’exhumation des morceaux du processus de création de... Lire la suite

Patrice Blanc : épreuve du silence

Patrice Blanc : épreuve du silence

Praticien entièrement à part du médium poétique, Patrice Blanc en "ignore" volontairement certaines règles, afin de mettre à mal les leurres de son apparent "spectacle du monde". Le poète réduit l'impression de réalité en rejetant implicitement la... Lire la suite

Wittkop et les amantes mortes

Wittkop et les amantes mortes

En 1972, Gabrielle Wittkop fait scandale en publiant Le Nécrophile , où elle raconte les amours peu ordinaires de Lucien N., antiquaire épris des cadavres. La vie de l’auteur sort aussi des cadres et du conformisme : elle est tondue à la Libération... Lire la suite

Daniel de Montmollin, extases  « terrestres »

Daniel de Montmollin, extases  « terrestres »

  En quatre textes inédits Daniel de Montmollin présente sa vision de la poterie. Loin des recherches expérimentales, il retourne à l’essence d’un art par excellence premier puisque s’y rejoigne les quatre éléments fondamentaux : le tellurique et... Lire la suite

Jacques Cauda : traité d’éxécution générale

Jacques Cauda : traité d’éxécution générale

Il est des livres qui éructent. Et d’autres qui vont plus loin. Afin que la révulsion soit totale. Mais il y faut du talent voire une maîtrise immense et incomparable afin que l’immonde et l’abjecte fassent sens. Sauf bien sur pour les constipés du... Lire la suite

L’exil universel d’Adonis

L’exil universel d’Adonis

Né en Syrie, ayant achevé ses études à Beyrouth, découvert – et haï – New York, réussi à survivre à la guerre du Liban et désormais installé à Paris, Ali Ahmad Saïd Esber aura eu un destin digne d’un héros fitzgéraldien. Il a douze ans, il se rend... Lire la suite

Mue du matin en nuit américaine : Gabrielle Jarzynski  et Smith Smith.

Mue du matin en nuit américaine : Gabrielle Jarzynski  et Smith Smith.

                    Traces, preuves, références, indices, legs, fragmentent ou plutôt composent le livre-plateau d’amour et de mort de Gabrielle Jarzynski   et Smith Smith. Le noir sur blanc des mots de l’auteure porte chaque pensée au bord... Lire la suite

Interview Rémi Karnauch : « Une pulsion sans mots, qui se met en mots »

Interview Rémi Karnauch : « Une pulsion sans mots, qui se met en mots »

Auteur de romans, de nouvelles, de chansons, de proses poétiques et d’une biographie, Rémi Karnauch vit à Paris où il continue d’écrire des textes parfois drôles, parfois sombres ou encore sombrement drôles. Il vient de publier Honoré Laragne aux ... Lire la suite

Stéphanie Chardon, Keny Ozier Lafontaine les galopins

Stéphanie Chardon, Keny Ozier Lafontaine les galopins

                      Stéphanie Chardon et Kenny Ozier  unissent souvent leurs singularités sans cultiver des émois de midinette. Sauf façon Piaf ou biguine. Les énergies plastiques et littéraires sont pleines de rondeurs, spirales et de... Lire la suite