La peinture est son double : Christine Célarier

La peinture est son double : Christine Célarier

Christine Célarier est une écrivaine attachante. Elle rend palpable un monde macrocosmique par un effet de sidération. Par ses textes le lecteur devient voyeur saisi par un mixage d’envoûtement, d’attraction, de désir et d’interdit. L’auteure joue en... Lire la suite

Maria Desmée : consolation de l'inconsolable

Maria Desmée : consolation de l'inconsolable

Maria Desmée a toujours voulu rester avec ses rêves même si la vie l'a obligée de prendre des chemins dont elle ne voulait pas. Son livre le prouve. Il rappelle aussi combien est impossible de renoncer au renoncement qu'impose l'absence. C'est ce qui... Lire la suite

Etienne Paulin : L'ici du Là

Etienne Paulin : L'ici du Là

Minimalistes et astucieusement discrets les poèmes d'Étienne Paulin possèdent une puissance sourde. C'est un peu comme si  le regard se posait  sur une boite vide mais pour revenir à des questions fondamentales. Entre autres,  du "lieu du lieu"... Lire la suite

Les dérives de Catherine Chaumien, avec une lettre-poème de René Char

Les dérives de Catherine Chaumien, avec une lettre-poème de René Char

Un mince recueil, de style quasi télégraphique. Cependant porteur d’ambiances, bourré d’images, d’énergies...renouvelables ! Albion, De ton plateau chassés, L’arbousier et le chêne s’émeuvent. Qu’ont pesé nos larmes ? N'est-il pas, affleurante tout... Lire la suite

Julien Boutreux : la poésie au rasoir

Julien Boutreux : la poésie au rasoir

Julien Boutreux est un ambitieux : il cherche les signes de la déesse blanche / celle d'un temps où les hommes ne mouraient pas / Parce que la mort était trop belle pour qu'on la touche. Mais Boutreux est aussi un modeste : il dit écrire des... Lire la suite

Ryôkan, entre sagesse & poésie

Ryôkan, entre sagesse & poésie

Ryôkan est considéré comme l’un des plus grands poètes de waka de l’époque prémoderne. Moine zen et poète. Personnage fantaisiste qui est aussi fort doué pour la calligraphie. Sportif qui s’adonne aux jeux de balle. Peu connu de son temps mais devenu... Lire la suite

L'imperturbable clarté poétique de Jean-Marie Barnaud

L'imperturbable clarté poétique de Jean-Marie Barnaud

La littérature – et plus encore la poésie – se pratique dans l’exil du monde, dans la solitude d’un bureau, dans le silence, loin, si loin des polémiques éditoriales qui transforment l’édition en cirque. Ainsi il en va de Jean-Marie Barnaud qui, loin... Lire la suite

Dans le bruissement des jours : poèmes d'Annick Vigier, esquisses d'Élisabeth Langlade

Dans le bruissement des jours : poèmes d'Annick Vigier, esquisses d'Élisabeth Langlade

L'épée nue de la lumière.  Rudement fort – non ? – dès les premières pages  !  Une autre tout de suite ? Celle-là alors, par exemple :  La chaleur mord la terre  aveugle le ciel Ou encore, un tout petit peu plus loin : Sur nos nerfs  frotte le... Lire la suite

Christian Bobin réinvente la musique du silence

Christian Bobin réinvente la musique du silence

La rentrée littéraire se fait aussi à la manière du off du Festival d’Avignon – comme d’ailleurs dans la majeure partie des cas –, c’est dans l’angle mort, à côté, derrière le tain du miroir des reflets de la certitude que se passe la réalité du... Lire la suite

Florence Andoka  : corps du corps

Florence Andoka : corps du corps

Dans les feux d'ombre de son écriture Florence Andoka paraphe à sa manière le monde des images au nom d'une dualité anthropomorphique. Tout joue entre deux "moi" : celui que l'artiste habite et celui qu'elle habille. Nul danger de scission... Lire la suite

Erich  Von Neff  sans fards

Erich Von Neff sans fards

Erich Viktor von Neff est né aux Philippines le en 1939. Peu de temps avant la Seconde Guerre Mondiale, sa famille est revenue s’installer aux États-Unis. L'auteur a servi dans la Marine, puis a travaillé comme inspecteur de terrains, brasseur,... Lire la suite

La grande lessive d'Alexandre Desrameaux

La grande lessive d'Alexandre Desrameaux

Il existe un incontestable lyrisme dans la poésie de Desrameau. Et ce aux divers endroits de la découpe du souffle "au torchon, en balance". Il dégringole, remonte en vertige "à gros sel à l'acharné" en ce qui devient le livre (dissident) d'heures et... Lire la suite

Lucienne Desnoues

Lucienne Desnoues

Petite‑nièce du maréchal‑charron du Grand Meaulnes , Lucienne Desnoues , née Dietsch, voit le jour à Saint‑Gratien, dans le Val‑d’Oise, en 1921. Elle est décédée en 2004 à Manosque, dans les Alpes‑de‑Haute‑Provence. Son enfance se déroule à la... Lire la suite

Jacques Cauda : "et cum spiri "toutou

Jacques Cauda : "et cum spiri "toutou

Jacques Cauda se donne un mal de chien pour nous rappeler aux animaux qui nous hantent. Partant – tel un lascar de Lascaux – du dinosaure jusqu'au "requin de terre" (l'inaltérable "dzoldy") et aux meutes plus coutumières des animaleries et parcs... Lire la suite

Instants d'humanité par Hubert Blond, photographies de Sandy Rousson.

Instants d'humanité par Hubert Blond, photographies de Sandy Rousson.

Les auteurs se sont rencontrés in situ , sur le rond-point occupé par les Gilets jaunes à l'entrée de Forcalquier, dans les Alpes-de-Haute-Provence ; là même où, il y a peu encore, l'actuel premier flic de France était maire du patelin. Heureux et... Lire la suite

Louis Savary : sauve qui peut la poésie

Louis Savary : sauve qui peut la poésie

Sous les derniers tercets et quatrains se révèle le goût indéracinable de Louis Savary pour la poésie aphoristique. La décision d'écrire ne se quitte pas. Néanmoins, au fil du temps, cette passion prend un sens particulier et désabusé.. Elle participe... Lire la suite

Roland Sénéca : la vocation du faire

Roland Sénéca : la vocation du faire

Mon esprit n’est pas suffisamment philosophique pour analyser l’évolution de la pensée , écrit modestement Sénéca. Mais il prouve le contraire à travers ses dessins. Ils sont des loupes qui grossissent ce qui est diffus tout comme, écrit-il, ce que... Lire la suite

Lucien Jacques (1891-1961) au musée municipal de Forcalquier

Lucien Jacques (1891-1961) au musée municipal de Forcalquier

Bien trop souvent relégué dans l’ombre de Giono dont il fut, certes, à ses tout débuts d’écrivain, le providentiel critique, pertinent et avisé, puis, de là, et pour toujours, l'ami le plus proche ; Lucien Jacques - 1891-1961 -  est, n'empêche, dans... Lire la suite

Le métier d'être : Simone Simon

Le métier d'être : Simone Simon

Simone Simon propose un travail rigoureux. De premier abord il peu paraître froid et distancié. Mais c'est de fait parce que l'artiste ne triche pas et se refuse à tout voyeurisme, grandiloquence ou prurit de l'égo. Celle qui fut longtemps... Lire la suite

Jacqueline Fischer : croches et acrostiches

Jacqueline Fischer : croches et acrostiches

Au besoin Jacqueline Fischer, contrairement à ce qu'elle affirme n'élimine pas les chinoiseries et ne délaisse pas plus les pastourelles. Mais c'est pour la bonne cause là où au fragment de textile répond celui de la poésie. Chacun est confectionné... Lire la suite