Otto Freundlich, approfondir les réalités invisibles

Otto Freundlich, approfondir les réalités invisibles

Voir l’œuvre de cet artiste dont la vie a été frappée par un destin acharné à en détruire la grandeur, c’est suivre un itinéraire où l’esprit se relie à la matière. Persécuté, dénoncé, interné, traqué, déporté, assassiné, parce que Juif ! Otto... Lire la suite

Raphaël, le geste d’un maître

Raphaël, le geste d’un maître

Quand Raphaël meurt, le 6 avril 1520, il fut regretté avec une universelle douleur par le monde entier…un sentiment diffus faisant considérer la mort de l’artiste comme celle d’un dieu . Personne d’autre que lui n’aurait pu avoir pour surnom Il divino... Lire la suite

Raphaël, la beauté au plus près

Raphaël, la beauté au plus près

Première merveille, le fond du tableau La Sainte Famille Canigiani , de 1507. Un promontoire rocheux qui élève vers le ciel une houle de toits, deux hauts clochers rivalisant dans la conquête du ciel comme le font deux arbres, à gauche, une lumière... Lire la suite

Les châteaux de sable de Claude-Henri Rocquet

Les châteaux de sable de Claude-Henri Rocquet

J'ai fait connaissance et amitié avec Claude-Henri Rocquet – 1933-2016 – en 2010, par la voie royale de la peinture ; plus précisément celle de La Mort du Camarade résistant , une rare moderne Pietà  signée Serge Fiorio – 1911-2011 – qui, étant... Lire la suite

Jacques Monory : nocturnes américains

Jacques Monory : nocturnes américains

Né à Paris, Jacques Monory entre a d'abord travaillé dix ans avec son ami l'éditeur de photographie Robert Delpire. Mais il n'a jamais cessé de peindre et dès 1955 il expose à Paris. Au moment où se développe le Pop art aux États-Unis, il remet... Lire la suite

Armand Dupuy "lecteur" de Jérémy Liron

Armand Dupuy "lecteur" de Jérémy Liron

Un tel travail critique permet de revisiter de manière exhaustive l'œuvre de Liron en remontant jusqu'à l'enfance de l'artiste, ses apprentissages, ses goûts artistiques et littéraires (Le Corbusier, Bioy Casares), ses manies de collectionneur, etc.... Lire la suite

Raisons et pulsions, l’art de Hans Baldung Grien

Raisons et pulsions, l’art de Hans Baldung Grien

A seulement voir cet autoportrait, exécuté en 1501, quand il a donc environ 17 ans, on pressent qu’il s’agit d’un artiste original et prometteur. Choix calculé d’un fond vert dégageant le travail de la main, contours précis structurant l’essentiel du... Lire la suite

Esprit du lieu à la Galerie Univer

Esprit du lieu à la Galerie Univer

Emmanuelle Pérat Monter une exposition de peinture n’est pas une sinécure, d’autant plus quand elle est collective : cinq artistes invités à s’approprier le lieu par la magie du curateur, Itshak Goldberg. Ainsi il en va de la quadrature du... Lire la suite

Klingsor ou la nature morte réhabilitée

Klingsor ou la nature morte réhabilitée

Nature morte, dit-on en France. Hérésie totale. Trahison fatale. Issue d’une traduction ratée ou d’une fierté cocardière ? Still life , disent les Anglais, une vie silencieuse. Déjà plus propre qu’une chose morte. Cose naturali , affirment les... Lire la suite

Un autre poète de la famille

Un autre poète de la famille

Fenêtre ouverte sur Manosque . Illustration-évocation de Jean le Bleu . Huile sur toile, 61x50 cm, 1991. …Serge Fiorio dont l’œuvre peint respire à la même hauteur que l’œuvre écrit de son cousin Giono.                                               ... Lire la suite

Le goût du beau dans l’Europe d’hier

Le goût du beau dans l’Europe d’hier

"L’amour de l’art est de même nature que l’amour, et l’amour se nourrit de cette sorte de distance qui entretient le désir et l’affirme ", écrit Marc Fumaroli au début de l’un des quelques vingt chapitres qui composent cet ouvrage. Il poursuit en... Lire la suite

Des deux mains avec Pierre Alechinsky

Des deux mains avec Pierre Alechinsky

Et puisque les choses, ici, fonctionnent par paire, vous avez encore jusqu’au 22 février 2020 pour aller admirer les Travaux d’accompagnement que Pierre Alechinsky fit avec ses amis poètes ou essayistes, présentés dans la belle galerie Gallimard ,... Lire la suite

Robert Delaunay et la couleur, uniquement la couleur

Robert Delaunay et la couleur, uniquement la couleur

Au Salon des Indépendants qui se tient à Paris en 1913, Robert Delaunay présente une toile qui surprend par ses couleurs vives, les mouvements démultipliés, les motifs qui se recoupent, le voisinage de la Tour Eiffel et de la Grande Roue, les joueurs... Lire la suite

Bobin, Soulages et les lumières du noir

Bobin, Soulages et les lumières du noir

Christian Bobin était fait pour l’œuvre de Soulages et son noireclaire pour reprendre un titre de l'auteur (Gallimard, 2015) même s'il n'avait rien à voir avec l’œuvre du peintre. Parlant de lui il préfère ce mot à la nomination qu'il transforme... Lire la suite

Les peintres, acteurs de l’histoire

Les peintres, acteurs de l’histoire

Et si certains peintres étaient les vrais acteurs de l’histoire ? Leur talent est une manière de raconter les faits qui ont façonné durant une longue époque le quotidien de tout un peuple. En ce sens que, proche de la réalité ou éloignée par un goût... Lire la suite

Lucien Jacques. Catalogue du musée Regards de Provence

Lucien Jacques. Catalogue du musée Regards de Provence

Le catalogue sorti pour l'exposition Lucien Jacques actuellement visible au musée Regards de Provence est riche et agréable, fidèle aussi : juste ce qu'il faut, en guise d'invitation, pour – espérons-le – qu'un nouveau et plus large public... Lire la suite

La Fontaine et Chagall, des mots et des couleurs

La Fontaine et Chagall, des mots et des couleurs

Ils sont nombreux ceux qui se sont essayés à rendre cet univers sans pareil des Fables de La Fontaine. Gustave Doré par exemple, qui a ravi des générations d’enfants par le réalisme des jeux d’ombres de ses planches, Jean-Baptiste Oudry, le peintre... Lire la suite

Toulouse Lautrec, une vie au plus près

Toulouse Lautrec, une vie au plus près

A plusieurs reprises, dans ce petit ouvrage publié à point au moment où se déroule au Grand Palais une exposition qui est consacrée au peintre, se lisent les mots que Toulouse-Lautrec répétait, semble-t-il, souvent, Ah la Vie, la Vie , avec une... Lire la suite

Toulouse Lautrec, la vie en urgence

Toulouse Lautrec, la vie en urgence

L’intelligence et la vivacité de la main pour compenser les disgrâces du corps ! Clairvoyant, Henri de Toulouse-Lautrec depuis son enfance n’ignore rien de ses défauts physiques. Il signe ses lettres d’un lucide et triste Monsieur Cloche-pied ou... Lire la suite

Quel génie Vinci ?

Quel génie Vinci ?

Être un touche-à-tout est bien souvent le revers de ce que l’on croit être une qualité, un don, et qui vous plombe une carrière, vous engloutit dans une apparence de survol, et devient criant le manque de rigueur, la persévérance, l’obstination qui... Lire la suite