À la découverte de l’impressionnisme

À la découverte de l’impressionnisme

Les regards évoluent. Il y eut un temps où ils étaient autres. Les jugements étaient sévères sur ce nouveau visage de la réalité proposé par quelques peintres novateurs. Pour notre époque contemporaine, tout a de quoi séduire dans l’impressionnisme et... Lire la suite

Kupka, pionnier de l’abstraction.

Kupka, pionnier de l’abstraction.

Célébrons ce printemps de la peinture qui chasse enfin les faussaires, les pitres et autres mystificateurs pour offrir au public trois extraordinaires expositions : l’avant-garde russe à Beaubourg , l’avant-garde hongroise au Minotaure et Kupka au... Lire la suite

El Lissitzky – L’expérience de la totalité

El Lissitzky – L’expérience de la totalité

L’inventeur des fameux Prouns est à l’honneur à l’occasion de la grande exposition qui se tient à Beaubourg jusqu’au 16 juillet , ce qui justifie la réédition de cette monographie initialement parue pour accompagner trois expositions qui eurent lieu... Lire la suite

À l’Est le renouveau : l’avant-garde hongroise de la galerie Der Sturm (1913-1932)

À l’Est le renouveau : l’avant-garde hongroise de la galerie Der Sturm (1913-1932)

Si Erich Maria Remarque écrivit À l’Ouest , rien de nouveau , sans doute avait-il, au-delà du prisme pacifique qui l’habitait, compris que la marche en avant forcée entreprise par l’Occident et la suffisance de certains n’ouvriraient que sur des... Lire la suite

Jean Hugo, louange à la modestie

Jean Hugo, louange à la modestie

Porter un nom universellement célèbre ne va de soi ! Deux attitudes sont possibles, soit l’orgueil jusqu’à la fatuité soit la modestie jusqu’à l’effacement. Jean Hugo (1894-1984) avait choisi la seconde option, et sans aucun doute, c’est par ce... Lire la suite

Alberto Magnelli, les formes de l’émotion

Alberto Magnelli, les formes de l’émotion

Dans une interview donnée peu de temps avant sa mort le 20 avril 1971, Alberto Magnelli dit ce qui pourrait sembler une banalité et pourtant est une vérité qu’il convient de ne pas oublier, même si les modes actuelles tentent parfois d’en noyer la... Lire la suite

L’avant-garde russe débarque à Beaubourg

L’avant-garde russe débarque à Beaubourg

Le Centre Pompidou vous invite jusqu’au 16 juillet 2018 à (re)découvrir l’une des principales étapes de l’histoire de l’art à l’époque de l’avènement de la modernité et la place toujours plus importante prise par l’avant-garde russe. Cela se passait... Lire la suite

L’Orient, un monde où tous les regards se rencontrent

L’Orient, un monde où tous les regards se rencontrent

"La chronique vivante et colorée des épisodes de la question d’Orient constitue la trame d’un mouvement qui ne serait, sans elle, que le prolongement d’un goût séculaire de l’ailleurs." Le cadre est défini dès le début par l’auteur. Le constat est... Lire la suite

L’œil du monde de Pascal Dethurens se glisse par les fenêtres

L’œil du monde de Pascal Dethurens se glisse par les fenêtres

Dans la métaphore, il en est une dont la présence, aussi bien en littérature qu’en peinture, s’affiche résolument selon les desseins des artistes : c’est la fenêtre qui affirme, mieux qu’un espace de la vue, une intention de sens . C’est elle qui... Lire la suite

Passage obligé au Louvre pour (re)voir Delacroix

Passage obligé au Louvre pour (re)voir Delacroix

La Normandie, la Bretagne, on n’en sort pas dès que l’on se penche un peu sur l’histoire de l’art : entre les épris de Pont-Aven et ceux d’Étretat , il y a aussi Eugène Delacroix qui se promène seul, à quinze ans, en rêvant dans la campagne de... Lire la suite

Patrick Grainville : d’Étretat à l’Académie française

Patrick Grainville : d’Étretat à l’Académie française

Timidement, à vingt-neuf ans, auréolé de son prix Goncourt, Patrick Grainville laisse échapper une petite phrase qui sera son mantra, le socle de toute son œuvre, tournant le dos à l’autofiction, au nouveau roman, à cette mode qu’il savait n’être... Lire la suite

Redonner sa juste place à Tintoret

Redonner sa juste place à Tintoret

Tel un bouchon de liège pris dans le courant de la Renaissance, le Tintoret restera un cas à part dans l’histoire de l’art, oublié, décrié, toléré alors qu’il est aussi un grand parmi les grands, l’un des pairs de cette époque illustre. Raillé par la... Lire la suite

Les Pastels de l’Hermitage

Les Pastels de l’Hermitage

Jusqu’au 21 mai 2018 se tient à la Fondation l’Hermitage , à Lausanne, une exposition sur les pastels, inspirée par les Danseuses au repos de Degas, don de Lucie Schmidheiny voilà vingt ans. Y sont présentées plus de cent cinquante œuvres provenant... Lire la suite

C'est bien Vincent qu’on assassine

C'est bien Vincent qu’on assassine

Vincent Van Gogh était très loin d'être fou, il était surtout insatisfait, habité par une rage lanciante, frustré face à la peinture qu’il faisait et qui n’avançait pas assez vite vers ce qu’il désirait… Il n’était donc pas dépressif et n’aurait... Lire la suite

Le Sans Intérêt d’Adel Abdessemed par Hélène Cixous

Le Sans Intérêt d’Adel Abdessemed par Hélène Cixous

Faut-il qu’il soit en danger, le soldat Abdessemed, pour qu’une figure telle qu’Hélène Cixous, Prix Médicis 1969 et titulaire au Collège international de Philosophie, n’intervienne pour tenter de nous démontrer que ces élucubrations artistiques ne... Lire la suite

Badar : l'œil écoute

Badar : l'œil écoute

Le règne des éléments est toujours présent dans l'univers renvoyé par les toiles de Badar mais de manière séquentielles. L'univers est un mixage aérien et tellurique. La matérialisation des éthers se fait non sans violence de la picturalité. Car... Lire la suite

Katharina Ziemke : l’insaisissable de l’émotion

Katharina Ziemke : l’insaisissable de l’émotion

Katharina Ziemke est une artiste allemande qui vit à Berlin après des études d’art à l’ENSBA de Paris . Elle est exposée dans le monde entier car très vite ses peintures à l’aspect émaillé et cireux créent des carnations étranges qui situent dans un... Lire la suite

Georges Simov : ogives de l’amour

Georges Simov : ogives de l’amour

Georges Simov cultive une figuration subtile où le corps de la femme devient la rose au velours soyeux. Caressée par le pinceau elle fleurit, s'ouvre en sourire. Le peintre est inondé de sa voie lactée sur le seuil qui coule. La femme, titillée des... Lire la suite

Quand littérature et critique d’art se rejoignent

Quand littérature et critique d’art se rejoignent

Copiant les tableaux de maîtres pour de petits bourgeois qui ne savent comment bien les considérer, Pierre Grassou est un de ces personnages comme seul le génie de Balzac peut en  imaginer. Il suffit pour mesurer son envergure de lire qu’un jour "le... Lire la suite

Corot & la nature humaine : de l’intime à la fantaisie

Corot & la nature humaine : de l’intime à la fantaisie

Le catalogue officiel de l’exposition Corot, le peintre et ses modèles qui se tient au musée Marmottan Monet , à Paris jusqu’au 8 juillet 2018, aborde plusieurs pans de l’œuvre du peintre, et s’attaque surtout à démystifier l’idée reçue que Corot ... Lire la suite