Ecrire une critique
Armand Dupuy "lecteur" de Jérémy Liron

Armand Dupuy "lecteur" de Jérémy Liron

L'essai d'Armand Dupuy est bien plus qu'une simple monographie sur l’œuvre de Jérémy Liron. L'auteur plonge dans ses arcanes et son approche se prolonge par divers entretiens avec Philippe Agostini, Gilles Altieri et Léa Bismuth. C’est une manière de... Lire la suite

L'onirogénéité de Thomas Scheller : le rêve devenu cauchemar

L'onirogénéité de Thomas Scheller : le rêve devenu cauchemar

S’il y a un côté positif à trouver à l’emprisonnement – pardon, au confinement – c’est bien de nous permettre de rattraper le retard de lecture qui se matérialise en l’érection de piles de livres plus ou moins instables ; ainsi parvins-je à atteindre... Lire la suite

Jean-Gilles Badaire : parfum de Colette Thomas l'hallucinée

Jean-Gilles Badaire : parfum de Colette Thomas l'hallucinée

Le nom de Colette Thomas est cité dans la chanson It must be a sign du plus bel album de Christophen Aimer ce que nous sommes . Il est énoncé dans le prélude à cette chanson par Denise Colomb dont la voix est extraite du documentaire La Véritable... Lire la suite

Otto Freundlich, approfondir les réalités invisibles

Otto Freundlich, approfondir les réalités invisibles

Voir l’œuvre de cet artiste dont la vie a été frappée par un destin acharné à en détruire la grandeur, c’est suivre un itinéraire où l’esprit se relie à la matière. Persécuté, dénoncé, interné, traqué, déporté, assassiné, parce que Juif ! Otto... Lire la suite

Raphaël, le geste d’un maître

Raphaël, le geste d’un maître

Quand Raphaël meurt, le 6 avril 1520, il fut regretté avec une universelle douleur par le monde entier…un sentiment diffus faisant considérer la mort de l’artiste comme celle d’un dieu . Personne d’autre que lui n’aurait pu avoir pour surnom Il divino... Lire la suite

Raphaël, la beauté au plus près

Raphaël, la beauté au plus près

Première merveille, le fond du tableau La Sainte Famille Canigiani , de 1507. Un promontoire rocheux qui élève vers le ciel une houle de toits, deux hauts clochers rivalisant dans la conquête du ciel comme le font deux arbres, à gauche, une lumière... Lire la suite

Jacques Monory : nocturnes américains

Jacques Monory : nocturnes américains

Né à Paris, Jacques Monory entre a d'abord travaillé dix ans avec son ami l'éditeur de photographie Robert Delpire. Mais il n'a jamais cessé de peindre et dès 1955 il expose à Paris. Au moment où se développe le Pop art aux États-Unis, il remet... Lire la suite

Armand Dupuy "lecteur" de Jérémy Liron

Armand Dupuy "lecteur" de Jérémy Liron

Un tel travail critique permet de revisiter de manière exhaustive l'œuvre de Liron en remontant jusqu'à l'enfance de l'artiste, ses apprentissages, ses goûts artistiques et littéraires (Le Corbusier, Bioy Casares), ses manies de collectionneur, etc.... Lire la suite

Raisons et pulsions, l’art de Hans Baldung Grien

Raisons et pulsions, l’art de Hans Baldung Grien

A seulement voir cet autoportrait, exécuté en 1501, quand il a donc environ 17 ans, on pressent qu’il s’agit d’un artiste original et prometteur. Choix calculé d’un fond vert dégageant le travail de la main, contours précis structurant l’essentiel du... Lire la suite

Esprit du lieu à la Galerie Univer

Esprit du lieu à la Galerie Univer

Emmanuelle Pérat Monter une exposition de peinture n’est pas une sinécure, d’autant plus quand elle est collective : cinq artistes invités à s’approprier le lieu par la magie du curateur, Itshak Goldberg. Ainsi il en va de la quadrature du... Lire la suite