Ecrire une critique
Corot & la nature humaine : de l’intime à la fantaisie

Corot & la nature humaine : de l’intime à la fantaisie

Le catalogue officiel de l’exposition Corot, le peintre et ses modèles qui se tient au musée Marmottan Monet , à Paris jusqu’au 8 juillet 2018, aborde plusieurs pans de l’œuvre du peintre, et s’attaque surtout à démystifier l’idée reçue que Corot ... Lire la suite

Alison Bignon : exercices de fragilité

Alison Bignon : exercices de fragilité

  Les peintures d’Alison Bignon vibrent. Le regard est face à d’étranges paysages. Tous sont merveilleux. S’y découvrent des formes graciles qui dans la réalité échappent au regard. Comme en marge du monde un flux se déplace et se dégage de toute... Lire la suite

Marc Biancarelli et la beauté froide du Massacre des Innocents

Marc Biancarelli et la beauté froide du Massacre des Innocents

Depuis 2014 nous rongions notre frein dans les couloirs du Salon, pariant si oui ou non un nouveau roman allait jaillir, et quand… Plutôt que de pondre un opus tiède et mièvre chaque année, Marc Biancarelli publie peu mais juste. Une fois encore il... Lire la suite

La nuit américaine de Jacques Monory

La nuit américaine de Jacques Monory

  Évocatrices de la folie quotidienne ou meurtrière les œuvres bleues (mais parfois roses) de Jacques Monory conjuguent depuis 40 ans la reproduction fidèle du réel - notamment à travers des images traditionnelles et stéréotypées de la vie... Lire la suite

Corot, l’homme et la nature

Corot, l’homme et la nature

"Ce que j’aime tant chez Corot, c’est qu’il vous donne tout avec un bout d’arbre." Ces mots auraient été dits par Renoir, qui saluait ainsi la bonté naturelle envers les autres et cette affection particulière pour la nature de Camille Corot (1796... Lire la suite

Vivre & laisser mourir : le Traité de la mort sublime selon Salvatore Schiffer

Vivre & laisser mourir : le Traité de la mort sublime selon Salvatore Schiffer

Il ne fallut que quelques notes, une mélodie particulière que le destin farceur s’échina à graver dans notre mémoire pour que le mythe advienne : David Bowie publia son tombeau musical, Blackstar , deux jours avant de mourir, et un an pile après une... Lire la suite

Le blanc est une couleur

Le blanc est une couleur

  Par incisions et coutures la peinture de Magali Latil  crée un monde étrange. De fragments recousus jaillit une typographie originale qui sort du simple registre de l’exquis. La subtilité du montage n’a rien d’une afféterie. Et une nouvelle... Lire la suite

Ouvrir Guillevic de l'intérieur

Ouvrir Guillevic de l'intérieur

Les peintres comptaient pour lui, c’est d’ailleurs l’un d’entre eux, Baltazar , qui attira mon attention sur l’importance de l’œuvre de Guillevic avec lequel il composa dix-sept livres rares, peints à la main, en édition limitée … Il y aura aussi... Lire la suite

Gauguin, voyage au bout de la terre

Gauguin, voyage au bout de la terre

Gauguin, certainement ne manque pas de talent, mais il est toujours à braconner sur les terrains d'autrui, aujourd'hui, il pille les sauvages d'Océanie ! Cette opinion est celle de Pissaro, qui en 1893 ne comprend pas vraiment, comme beaucoup... Lire la suite

L’obsession de la peinture selon Jean-Louis Bentajou

L’obsession de la peinture selon Jean-Louis Bentajou

L’œuvre et le travail de Bentajou, sa réflexion aussi, sont de fantastiques leçons de peinture : elles dégagent le langage picturale de la perspective et d’un certain théâtre au profit d’une toile "de fond" dans la recherche de ce qui est encore dans... Lire la suite