Ecrire une critique
Les nymphéas, l’aboutissement ultime

Les nymphéas, l’aboutissement ultime

La mer quand il est au Havre, la Seine, la Tamise, sans oublier les bords de la Creuse où en 1889, installé à Fresselines, il compose sa première série, où que ce soit, l’eau attirait la brosse de Monet , selon les mots de Clémenceau dans son livre... Lire la suite

Klimt comme vous ne l’avez jamais vu

Klimt comme vous ne l’avez jamais vu

Fallait l’oser, Hazan l’a fait : un livre en leporello de cette taille avec des extraits de certaines œuvres passés sous la loupe pour mieux apprécier l’ingéniosité de Gustave Klimt qui révolutionna l’art moderne. À trente-cinq ans, en 1897, il... Lire la suite

Voir Edo avec Hiroshige

Voir Edo avec Hiroshige

Les saisons se succèdent, le temps s’écoule doucement, la vie n’est qu’une suite de petites éternités saisies au vol. L’instant qui s’évanouit aussitôt qu’apparu cède la place au suivant, sans suspension possible. Par la finesse des traits,... Lire la suite

Verlaine & Bonnard célèbrent le sexe libre

Verlaine & Bonnard célèbrent le sexe libre

Extraordinaire livre d’artiste – initialement paru en 1889 – créé de toute pièce par Vollard et Bonnard, le marchand et le peintre, donnant ainsi une nouvelle vie à ce recueil de poèmes orgiaques et mélancoliques, en réalisant un livre-objet de très... Lire la suite

Otto Freundlich, approfondir les réalités invisibles

Otto Freundlich, approfondir les réalités invisibles

Voir l’œuvre de cet artiste dont la vie a été frappée par un destin acharné à en détruire la grandeur, c’est suivre un itinéraire où l’esprit se relie à la matière. Persécuté, dénoncé, interné, traqué, déporté, assassiné, parce que Juif ! Otto... Lire la suite

Itinéraire autour du Mont Fuji avec Hokusaï

Itinéraire autour du Mont Fuji avec Hokusaï

Dans l’art comme en littérature, selon le conseil des auteurs anciens, une belle œuvre est couronnée par la qualité de celui qui la reçoit . Le chemin vers l’émotion est partagé et l’artiste comme l’écrivain, s’ils en sont à la source, attendent aussi... Lire la suite

Raphaël, la beauté au plus près

Raphaël, la beauté au plus près

Première merveille, le fond du tableau La Sainte Famille Canigiani , de 1507. Un promontoire rocheux qui élève vers le ciel une houle de toits, deux hauts clochers rivalisant dans la conquête du ciel comme le font deux arbres, à gauche, une lumière... Lire la suite

Robert Delaunay et la couleur, uniquement la couleur

Robert Delaunay et la couleur, uniquement la couleur

Au Salon des Indépendants qui se tient à Paris en 1913, Robert Delaunay présente une toile qui surprend par ses couleurs vives, les mouvements démultipliés, les motifs qui se recoupent, le voisinage de la Tour Eiffel et de la Grande Roue, les joueurs... Lire la suite

Léonard de Vinci ou la maîtrise de l’universalité

Léonard de Vinci ou la maîtrise de l’universalité

Génial, il l’est assurément ce fils, naturel selon certains, de Ser Piero da Vinci, qui, entré dans l’atelier de Andrea del Verrocchio en tant qu’apprenti, manifeste déjà des dons plus que surprenants. Piero lui-même avait compris très vite la force... Lire la suite

Venise par la plume et sous les pinceaux

Venise par la plume et sous les pinceaux

En 1971, Paul Morand publiait un ouvrage au titre qui en surprit plus d’un. Venises , au pluriel ! Curieux ? Non, approprié plutôt, comme pour saluer l’infini des visages de ce site unique, les itinéraires sans cesse renouvelés qu’il propose, autant... Lire la suite