Corot, l’homme et la nature

Corot, l’homme et la nature

"Ce que j’aime tant chez Corot, c’est qu’il vous donne tout avec un bout d’arbre." Ces mots auraient été dits par Renoir, qui saluait ainsi la bonté naturelle envers les autres et cette affection particulière pour la nature de Camille Corot (1796... Lire la suite

Vivre & laisser mourir : le Traité de la mort sublime selon Salvatore Schiffer

Vivre & laisser mourir : le Traité de la mort sublime selon Salvatore Schiffer

Il ne fallut que quelques notes, une mélodie particulière que le destin farceur s’échina à graver dans notre mémoire pour que le mythe advienne : David Bowie publia son tombeau musical, Blackstar , deux jours avant de mourir, et un an pile après une... Lire la suite

Le blanc est une couleur

Le blanc est une couleur

  Par incisions et coutures la peinture de Magali Latil  crée un monde étrange. De fragments recousus jaillit une typographie originale qui sort du simple registre de l’exquis. La subtilité du montage n’a rien d’une afféterie. Et une nouvelle... Lire la suite

Retour d’un cuir de légende

Retour d’un cuir de légende

Reliés par le canadien Courtland Benson, les neuf volumes de l’édition complète des Trois voyages du capitaine Cook, 1773-1788 ont une particularité qui les rendent exceptionnels. Le cuir qui a servi pour la reliure vient du Metta Catharina , nom... Lire la suite

Delacroix, oser être soi

Delacroix, oser être soi

Critique d’art avisé, connaisseur et admirateur de son œuvre, Baudelaire au sujet de Delacroix parle de « ses yeux grands et noirs…qui semblaient déguster la lumière ». Les yeux, la lumière, les deux mots du poète peuvent servir de guide dans ce... Lire la suite

Gauguin, voyage au bout de la terre

Gauguin, voyage au bout de la terre

Gauguin, certainement ne manque pas de talent, mais il est toujours à braconner sur les terrains d'autrui, aujourd'hui, il pille les sauvages d'Océanie ! Cette opinion est celle de Pissaro, qui en 1893 ne comprend pas vraiment, comme beaucoup... Lire la suite

Marie-Laure Dagoit & Rohan Graeffly : des/illusions et culs de sac

Marie-Laure Dagoit & Rohan Graeffly : des/illusions et culs de sac

A force mettre à l’épreuve le ça voir antidote à tous les idéalismes, il arrive que la profonde descente dans la nuit du sexe dont les érotiques à la petite semaine ne cherchent qu’à mimer le chemin jouissance s'épuise (ce qui n’est pas le cas de M-L... Lire la suite

Regards sur une Amérique, en plus et en moins

Regards sur une Amérique, en plus et en moins

Sur le long mur de photos s’alignent d’une part des celebrities qui ont marqué la période,  responsables politiques, leaders d’opinion, vedettes de cinéma, intercalées avec des événements extraordinaires et des faits mémorables. Au hasard, on repère... Lire la suite

Emile Guimet, découverte et passion de l’Extrême-Orient

Emile Guimet, découverte et passion de l’Extrême-Orient

+- +- +- "…la joie de toucher enfin à ce pays presque fantastique que le XVIIIème siècle nous a fait deviner sur des laques, des paravents, des porcelaines et des ivoires…" Ce pays qui se révèle au voyageur à la fois ému et enthousiaste n’est... Lire la suite

Map cities : des cartes aux allures d'enluminures

Map cities : des cartes aux allures d'enluminures

Entre Babylone, la mythique, Paris, la sublime, Los Angeles, l'énigmatique, Valparaiso, la légendaire, Sydney, la Terra nullius, Montréal, l'Iroquoise, aucun point commun entre toutes les cartes de ces villes, sinon le puissant pouvoir de faire rêver... Lire la suite

Dior : l'architecte de l'éphémère

Dior : l'architecte de l'éphémère

Entre 1947 et 1957, date de sa mort à 52 ans, Christian Dior révolutionna la mode avec : "des robes tendres, du joli, du seyant et cette profusion de tissu qui signait la fin des restrictions " : le New look. Une de ses robes avait 40 mètres de... Lire la suite

Jochen Rüth et le Raku

Jochen Rüth et le Raku

Le Raku permet à tout créateur occidental de réinventer le monde ou du moins de proposer comme Jochen Rüth un évidence du vide tout en nous en protégeant par une rondeur où les couleurs deviennent des indices de ce qu’il cache. Au voyeur à travers... Lire la suite

Degas et Valéry, dialogue d’œuvres

Degas et Valéry, dialogue d’œuvres

« Causeur éblouissant, spirituel » disait Jacques-Emile Blanche, « il répand l’esprit, la terreur, la gaieté » ajoutait Paul Valéry . Mais celui qui pour certains était un « brillant causeur » était considéré par beaucoup d’autres comme hautain, peu... Lire la suite

L’obsession de la peinture selon Jean-Louis Bentajou

L’obsession de la peinture selon Jean-Louis Bentajou

L’œuvre et le travail de Bentajou, sa réflexion aussi, sont de fantastiques leçons de peinture : elles dégagent le langage picturale de la perspective et d’un certain théâtre au profit d’une toile "de fond" dans la recherche de ce qui est encore dans... Lire la suite

Béatrice Casadesus dans la légèreté de la peinture révélée

Béatrice Casadesus dans la légèreté de la peinture révélée

L’occasion d’une triple exposition au Palais du Roi de Rome & à La Lanterne – à Rambouillet jusqu’au 4 mars 2018 – ou dans la très belle salle de l’île Saint Louis de la galerie Dutko , à Paris (jusqu'au 27 janvier 2018), vous offre une incroyable... Lire la suite

Smith Smith : décalages

Smith Smith : décalages

  De la gamme immuable de la violence du monde Smith Smih vide partiellement l’espace. D’où, par le collage, une vision qui en isolant le fond contextuel prouve qu’elle est partout mais, en un mouvement inverse, les fonds bleus créent un courant... Lire la suite

Mariano Fortuny, la conquête d’un style

Mariano Fortuny, la conquête d’un style

Sa destinée a appelé les contraires, l’imprévu a bousculé ce qui aurait dû être, disons le cours normal d’une existence. La force de la jeunesse qui permet de tout oser voit la mort frapper trop tôt. Mariano Fortuny disparaît à 36 ans. Ensuite la... Lire la suite

Yves Saint Laurent : la folie de l'accessoire

Yves Saint Laurent : la folie de l'accessoire

Dans ce tout premier ouvrage consacré aux accessoires d’Yves Saint Laurent , les obsessions du créateur sont omniprésentes, exprimant son goût du beau, mêlé à celui plus intime de l’abandon qui lui vient probablement de sa mère lorsqu’il était enfant.... Lire la suite

Versailles, invitation privée : enchanteur.

Versailles, invitation privée : enchanteur.

Avec ses 815 hectares de parc, ses 2300 pièces réparties sur 63154 mètres carrés, Versailles, le plus beau et le plus grand château au monde recèle encore bien des secrets que les visiteurs ou les conservateurs les plus passionnés ignorent. De très... Lire la suite

Philippe Malgouyres, Au fil des perles, la prière comptée :  L'histoire d'un objet étonnant, le chapelet.

Philippe Malgouyres, Au fil des perles, la prière comptée : L'histoire d'un objet étonnant, le chapelet.

A priori, le chapelet passe pour désuet, l’instrument dérisoire d’une piété passée de mode. On n’en voit plus guère que sur les tableaux ou entre les mains de femmes si âgées qu’elles paraissent universelles. Or le chapelet est fascinant d’un double... Lire la suite