Dernière activité il y a 1 semaine

Jean-Claude Bélégou : devenir photographe

Jean-Claude Bélégou : devenir photographe

La photographie peut sembler un art facile :  numérique aidant, chacun peut se prétendre photographe. Il y a pourtant loin de la coupe aux lèvres. Souvent ceux qui se disent “ photographes ” ne sont que des faiseurs. Ils ne saisissent rien sinon du... Lire la suite Article par jean-paul gavard-perret

Dernière activité il y a 2 semaines

David Turner : activités coupables – ou non

David Turner : activités coupables – ou non

Le jeu  photographique de la « Party » que   David Turner a initié dès 1990, dépend toujours de la photo qui a précédé celle qui est saisie et de la prochaine sur laquelle le Londonien n'a pas encore de prise. David Turner photographie... Lire la suite Article par jean-paul gavard-perret

Dernière activité il y a 2 semaines

Vues du ciel : Mélanie Le Grand la panthéiste

Vues du ciel : Mélanie Le Grand la panthéiste

                    Plaçant son appareil au plafond, Mélanie Le Grand poursuit depuis10 ans un travail de prises de vue de scènes composées   à même le sol   où elle s’insère parfois en des ensembles légers et ludiques. La nudité n’est qu’un... Lire la suite Critique par jean-paul gavard-perret

Ecrivains et auteurs :
Editeur :
Dernière activité il y a 2 semaines

Robin Siegel : fashion et victimes

Robin Siegel : fashion et victimes

                    Robin Siegel sait faire ressortir de la nappe cendrée des apparences le pouvoir ou la hantise de l'air délétère sous effet de mode. Photographiant la « Fashion Week » de New York   il ne reste pas en attente pour mettre... Lire la suite Critique par jean-paul gavard-perret

Ecrivains et auteurs :
Dernière activité il y a 3 semaines

Extension du domaine de la lutte féminine : Yasmina Bouziane

Extension du domaine de la lutte féminine : Yasmina Bouziane

                    D e père marocain et de mère française,   née à Washington, Yasmina  Bouziane poursuit par ses portraits de femmes (depuis « Inhabited by imaginings we did not choose ») la revendication d’une identité au sein même... Lire la suite Critique par jean-paul gavard-perret

Ecrivains et auteurs :
Editeur :
Dernière activité il y a 3 semaines

Féeries diaphanes et quotidiennes de Maarit Hohteri

Féeries diaphanes et quotidiennes de Maarit Hohteri

Pour Maarit Hohteri le portrait à la fois "s'envisage" et se "dévisage. La photographe l’utilise pour documenter sa vie, saisir ses proches. En surgit un indicible fragile. La Finlandaise garde en elle toujours le même bonheur de capter son petit... Lire la suite Article par jean-paul gavard-perret

Dernière activité il y a 3 semaines

Habiter le silence : Veronika Marques

Habiter le silence : Veronika Marques

                      Chaque photo de Veronika Marques parle l’amour et peut-être son impossibilité. Tout est de l’ordre de la hantise et de l’approche. Comme si l’autre devait restée l'inconnue au seuil (presque) infranchissable. Parfois une... Lire la suite Critique par jean-paul gavard-perret

Dernière activité il y a 3 semaines

Femmes et chevaux de feu : Akasha Rabut

Femmes et chevaux de feu  : Akasha Rabut

                    De passage à la Nouvelle Orléans Akasha Rabut rencontre deux motocyclistes femmes aux noms épiphaniques  « Tru » et « Love ».   Elles l’invitent parmi un groupe de  « bikeuses ». Elle  commence à les photographier... Lire la suite Critique par jean-paul gavard-perret

Ecrivains et auteurs :
Dernière activité il y a 4 semaines

Anja Niemi : femmes sous influence

Anja Niemi : femmes sous influence

                      Dans les photographies d’Anja Niemi le cintrage classique se décline et se dessine en données étrangères. Insolente l’artiste donne au corps une insolvabilité qui néanmoins permet de dénouer certains... Lire la suite Critique par jean-paul gavard-perret

Dernière activité il y a 4 semaines

Le suicide de Ren Hang

Le suicide de Ren Hang

Atteint de dépression grave Ren Hang, âgé de 30 ans, a mis fin à ses jours. Avec lui disparait un artiste majeur de la scène chinoise. Ren Hang a fait sensation en cultivant divers types d'implosion et en mêlant les cultures dans un travail puissant... Lire la suite Article par jean-paul gavard-perret

Dernière activité il y a 4 semaines

Entre ombre et lumière : Sylvie Aflalo

Entre ombre et lumière : Sylvie Aflalo

  La lumière glisse dans les canyons du corps Leur  valeur sûre, leur fondement torride. La beauté affute ses pattes hors de l’obscur. Et au moment où la lumière baisse l’image devient théâtre. Derrière ce voile de douceur et de calme, la nuit... Lire la suite Article par jean-paul gavard-perret

Dernière activité il y a 4 semaines

Kourtney Roy ou le film impossible

Kourtney Roy ou le film impossible

                    Avec « Northern Noir  » Kourtney Roy invente des films noirs au moyen d’images fixes en un mixage d’autoportraits et de paysages voire de quelques « vanités » ou du moins de natures mortes. Photographiées dans le nord de... Lire la suite Critique par jean-paul gavard-perret

Ecrivains et auteurs :
Thèmes :
Dernière activité il y a 4 semaines

Melissa Shook : composts du temps

Melissa Shook : composts du temps

                    Sous une théâtralisation souvent outrancière et divers effets de dédoublement Melissa Shook a construit pendant un an, au fil des jours une suite d’autoportraits excentriques mais aussi mélancoliques afin de rendre... Lire la suite Critique par jean-paul gavard-perret

Ecrivains et auteurs :
Dernière activité il y a 1 mois

L’éternité provisoire selon Jean Rault

L’éternité provisoire selon Jean Rault

  Il existe un gout assumé du trash et du baroque dans les portraits nocturnes que Jean Rault a réalisé ces dernières années après les spectacles que donnent des créatures de la nuit à Kyoto, le dernier vendredi du mois, entre minuit et 3h du matin.... Lire la suite Article par jean-paul gavard-perret

Dernière activité il y a 1 mois

Delphine Manjard : lumière et réflexion

Delphine Manjard : lumière et réflexion

                        Autour de jeunes femmes de Delphine Manjard rôde une forme de volupté discrète et surtout de gravité. La photographe les suggère par ses jeux de lumière et sans jamais chercher l’art pour l’art. Par ce travail... Lire la suite Critique par jean-paul gavard-perret

Ecrivains et auteurs :
Dernière activité il y a 1 mois

Corps et contre-corps : Sylvie Aflalo et la féminité

Corps et contre-corps : Sylvie Aflalo et la féminité

Les femmes de Sylvie Aflalo n'attendent personne. Pas question de se laisser faire par ceux qui voudraient leur  ouvrir le cœur et leur faire la peau. Elles ne leur donnent jamais la clé de leur secret. Indifférentes mais charmeuses elles restent  ... Lire la suite Article par jean-paul gavard-perret

Dernière activité il y a 1 mois

Yves Marcellin : bleu nuit et princesse Zamzam

Yves Marcellin : bleu nuit et princesse Zamzam

Dans la nouvelle série d’Yves Marcellin le corps s’embrase mais de manière froide, il se déguise de nu en laissant derrière lui les vieux pas incertains. Nuage bleu, pâte à pain des seins et leur éclat de lune : de l’égérie choisie pour sa série - la... Lire la suite Critique par jean-paul gavard-perret

Ecrivains et auteurs :
Dernière activité il y a 2 mois

Larry Sultan l’indépendant

Larry Sultan l’indépendant

Larry Sultan reste un photographe largement sous-évalué. Il est pourtant un des chefs de file de la photographie postwar à la recherche des paradis artificiels du mode de vie américaine saisi dans les faubourgs de Los Angeles. Peu ambitieux pour sa... Lire la suite Article par jean-paul gavard-perret

Dernière activité il y a 2 mois

Karine Degiorgis à l’ombre des jeunes filles en fleurs

Karine Degiorgis à l’ombre des jeunes filles en fleurs

Karine Degiorgis entre jeu et gravité souligne l’innocence trouble et la pureté confuse de l’adolescence. La lumière comme l’ombre joue sur les corps en provoquant des visions énigmatiques afin de traduite la levée d’écrou plus ou moins inconsciente... Lire la suite Critique par jean-paul gavard-perret

Ecrivains et auteurs :
Dernière activité il y a 2 mois

Françoise Janicot : prises de tête

Françoise Janicot : prises de tête

Le visage humain est source infinie de traces jamais semblables comme si la créature était infinie. C’est pourquoi il convient parfois de biffer le portrait. Le mauvais artiste estime qu’il est bon ton de le représenter et donc accomplir un ouvrage... Lire la suite Article par jean-paul gavard-perret

Le salon littéraire
à suivre sur le salon littéraire










● LE MEILLEUR DES LIVRES

La sélection d'Annick Geille des meilleurs livres de la période avec des extraits exclusifs.





● LES RENCONTRES DU SALON
Retrouvez les interviews du Salon littéraire. 

 NE LISEZ PAS CES LIVRES !
Et si les écrivains eux-mêmes vous donnaient dix bonnes raisons de ne pas lire leurs livres !

biographies et résumés d'oeuvres
 BIOGRAPHIES D’AUTEURS
Panorama de la littérature de tous temps et de tous pays. Biographies d'auteurs.

 RÉSUMÉS D’ŒUVRES
Résumés et analyses des grandes œuvres de la littérature classique et moderne.

retrouvez nous aussi sur