Nelly Palomäki : sombre éclat du vivant

Nelly Palomäki : sombre éclat du vivant

Au sein d'un érotisme larvé, Nelly Palomäki fait vaquer ses personages entre la résignation et l'attente. Les mouvements s’embrassent et se repoussent, les déterminations s’aliènent et s’opposent en un chaos étrangement harmonieux. Une nécessité... Lire la suite

Michel Lagarde et le "moi" picaresque

Michel Lagarde et le "moi" picaresque

Généralement l'autoportrait sert à s'auto-ornementer. Mais Michel Lagarde a mieux à faire. Il oublie ses tuyaux, ses entrailles, ses dépressions abyssales pour une tournée de cirque à la Simplicius Simplicimus. Toutefois, à l'inverse de cet héros de... Lire la suite

Jérôme Ferrari dépeint l’inéluctable défaite des Hommes

Jérôme Ferrari dépeint l’inéluctable défaite des Hommes

Notre monde désarticulé se lit désormais par l’image, et même les rares écarts littéraires tendent de plus en plus à s’écrire comme des scénarii afin d’aider le lecteur à visualiser, comme s’il était définitivement admis que sa crétinerie est telle... Lire la suite

Le cimetière des voitures – Eric Coisel

Le cimetière des voitures – Eric Coisel

Désormais la voiture transformée en épave ne fait qu’une avec la terre. Et c’est là qu’Eric Coisel les cueilles ennoblie de sa rouille et de ses herbes folles qu'elle nourrit de son fer. Tôles, branches, couleurs s'emmêlent. De tels restes sont de... Lire la suite

Paul Nougé et les extases négatives

Paul Nougé et les extases négatives

Ecrivain et photographe Paul Nougé a su rendre le monde inquiétant jusque dans de moindres détails et au sein même de l’érotisme : il suffit d’une  une paire de gants prêts à s’échapper d’une boîte tandis qu’une femme, le dos tourné, chemine à la... Lire la suite

Géraldine Lay : s’aventuer dans le réel

Géraldine Lay : s’aventuer dans le réel

Sous une forme de froideur ou plutôt de retenue la photographe Géraldine Lay ne cherche pas à faire bouillonner les fantasmes. Au pire elle s’en amuse et préfère plonger au cœur des villes pour suivre le monde tel qu’il est. Voir ces images c’est... Lire la suite

Elizabeth Prouvost  : juste  retour du refoulé

Elizabeth Prouvost : juste retour du refoulé

Elizabeth Prouvost crée la dissipation du Visage divin sous la lune trouble d’images floues. Mais elles n’ont rien à voir avec les brouillages à la David Hamilton. Ces femmes saintes ou prostituées échappent à l’espace mental des mâles et de leurs... Lire la suite

Gilles Berquet : du bon usage du fétiche

Gilles Berquet : du bon usage du fétiche

Afin que l'image s'enrichisse d'un onirisme nouveau, Gilles Berquet possède et propose la capacité d’y introduire du fétiche Cette puissance des images à faire rêver et à représenter autre chose, laisse poindre la volonté d’inscrire une nouvelle... Lire la suite

Antoine d’Agata et les animaux humains

Antoine d’Agata et les animaux humains

En leurs naissances, les Contamination proposent une trentaine de tirages couleur et noir et blanc d’Antoine D’Agata. Elle couvre 20 ans de travail et se complète  d’une installation vidéo inspirée de son dernier film Atlas . Les prises semblent... Lire la suite

Les quatre saisons de Julie Fuster ou le silence habité de l’île

Les quatre saisons de Julie Fuster ou le silence habité de l’île

Emotionnellement déboussolée, selon ses propres mots par une séparation non prévue, Julie Fuster est venue vivre à Reykjavik pour un an en 2014. Pour éviter le marasme la jeune créatrice écrit et photographie et en se promenant dans le quartier du... Lire la suite

Anna Bambou : effets mères

Anna Bambou : effets mères

Chez Anna Banbou (deux créatrices se cachent sous ce nom) le partage ne se fait  plus entre l’ombre et la lumière ni entre le dehors et le dedans mais entre des éléments qui se rapprochent sans se fondre même si leur place n’est pas la bonne ou du... Lire la suite

"Vivace" : Empreintes et superpositions de Dorothée Wycart

"Vivace" : Empreintes et superpositions de Dorothée Wycart

Le jeu des formes et des couleurs créent dans les montages de Dorothée Wycart des survivances. Elles deviennent contredire l’immense charnier du temps. Le monde se transforme soudain en survivances aux couleurs intenses venues d'un surgissement... Lire la suite

La lumière d’Helmar Lerski

La lumière d’Helmar Lerski

Pour fêter les vingt ans du mahJ a lieu – jusqu’au 26 août 2018 – la première rétrospective en France consacrée au photographe & cinéaste Helmar Lerski (1871-1956). Avec près de 200 œuvres provenant du Folkwang Museum d’Essen et du mahJ, elle donne à... Lire la suite

New York Instagram : la Grosse Pomme vue par les réseaux sociaux

New York Instagram : la Grosse Pomme vue par les réseaux sociaux

Il semblerait que le dicton soit vrai. New York est bien l’une des villes les plus photogéniques du monde. Une magie revisitée par d’illustres inconnus. C’est la magie des réseaux sociaux. Tout le monde s’invite à la fête. Chacun y va de son cliché... Lire la suite

The Impression : âgisme, mode et sexualité

The Impression : âgisme, mode et sexualité

Le magazine The Impression (dont le denier numéro est intitulé The Issues Issue - Le numéro des problèmes) et est consacré à  la mode mais selon des problématiques rarement analysées avec enjeux sociaux et politiques. Entre autre l’âgisme et les... Lire la suite

Alison McCauley : Yes we Cannes – entretien avec la photographe

Alison McCauley : Yes we Cannes – entretien avec la photographe

Alison McCauley renverse la règle inhérente aux reportages sur le Festival de Cannes et ses : interdiction au public . Le lieu des VIP est franchit pour laisser voir le dessous de cartes. Il y a bien sûr les stars et leur body-guards, les femmes et... Lire la suite

L’Aurès algérois en 1935

L’Aurès algérois en 1935

Se tient jusqu’au 16 avril 2018, à Montpellier, l’exposition consacrée à l’Aurès algérois dont voici le catalogue. C’est fin 1934 que deux jeunes chercheuses menèrent une mission pour le musée d’ethnographie du Trocadéro. Armées de leur Leica et d’un... Lire la suite

Katrien De Blauwer : du collage photographique

Katrien De Blauwer : du collage photographique

Katrien De Blauwer est appelée avec justesse "photographe sans appareil". Elle ouvre, en plasticienne, à un univers pré ou post-photographique au moyen de découpes d’illustrations de magazines de mode ou de cinéma des années 1920 à 1960. Jouant sur... Lire la suite

Anna Birnbaum : devenir femme

Anna Birnbaum : devenir femme

  Anna Birnbaum explore des états de transition et de passage en évitant tout voyeurisme. Les situations restent patentes et allusives. La métamorphose du corps  intime et  social passe des visions discrètes où se mêlent l’inquiétude et... Lire la suite

Les Détenues de Bettina Rheims sont des femmes comme les autres

Les Détenues de Bettina Rheims sont des femmes comme les autres

S’il est une photographe qui aura œuvré pour démystifier le portrait, lui soustraire cette idée préconçue que le modèle doit être, par principe, d’une beauté totale, c’est bien Bettina Rheims qui, dès sa série sur les stripteaseuses de Pigalle en... Lire la suite