Nobuyoshi Araki le sulfureux

Nobuyoshi Araki le sulfureux

Pour Araki il y avait dans l'art trop de robots et pas assez de chair. Mais il a toujours su rétablir l’équilibre. Voire au delà ne nos espérances. Comme il le rappelle dans cet imposant recueil chronologique de ses séries doublées d'anecdotes, chair... Lire la suite

Les photos d'Anna Bambou ou les couleurs d'une âme

Les photos d'Anna Bambou ou les couleurs d'une âme

Sous le nom Anna Bambou se cachent deux femmes : Sabrina et Marianne. L'une est photographe, l'autre réalisatrice et conceptrice de projet. Sous ce nom elles ont inventé la quête d'une femme qui n'a laissé derrière elle que quelques indices. Au fil... Lire la suite

Sylvie Aflalo-Haberberg : le début de la faim

Sylvie Aflalo-Haberberg : le début de la faim

Dans l'œuvre de Sylvie Aflalo-Haberberg le visage n'existe pas. Pour autant les êtres ne sont pas réduits à l'état de fantômes. C'est comme si chaque portrait était rempli de visages secrets. C'est une manière afin que le "moi" de l'artiste entre en... Lire la suite

Erwin Olaf : apparitions

Erwin Olaf : apparitions

A fleur d’eau et à lumière rase Erwin Olaf rend la photographie à sa dimension de formes ouvertes du mystère. La poétique de l’espace renouvelle et perpétue en elle les moments surréalistes au sein d’apogées phénoménologiques. S’ouvre un champ... Lire la suite

Mark Steinmetz : poétique de la ville

Mark Steinmetz : poétique de la ville

Dans les portraits de Mark Steinmetz la vie palpite, intense. La photographie en saisissant apparemment sur le vif les gens de la rue crée une suite de surprises fortes en intensité. Partant à la recherche du hasard l'artiste a soin de le... Lire la suite

Anne Sylvie Henchoz : l'impératif catégorique

Anne Sylvie Henchoz : l'impératif catégorique

Anne Sylvie Henchoz cultive une certaine idée de la beauté. Elle est chez elle autant ironique que convulsive. Elle s'insère ici en ce qui  tient du livre érotique, d'enluminures, de félicité. Mais - et astucieusement - selon des présences sans... Lire la suite

Talit Chetrit : l'image est une chose

Talit Chetrit : l'image est une chose

Showcaller est le premier livre sur le travail de l'artiste plus qu'émergeante Talia Chetrit. Ses œuvres créées entre 1994 et 2018 sont rassemblées ici. Elles font écho à sa première retrospective au Kölnischer Kunstverein. The titre Showcaller est... Lire la suite

Guillaume Varone : déplacements

Guillaume Varone : déplacements

Avec Varone nous franchissons des seuils de l'intimité. Mais la pudeur et de mise : nulle accroc d'un érotisme surfait. Et ce vers le dénuement au sein de paradoxaux Fiat Lux in Tenebris lucet et afin de sortir de l’abyme des images trop bien... Lire la suite

Melanie Manchot : portraits d'ici et d'ailleurs

Melanie Manchot : portraits d'ici et d'ailleurs

Chaque portrait est une approche, une attente. En émerge une montée par amorce de l’ouvert. L’artiste nous plonge donc bien dans le monde muet de l’injonction. La trace devient énergie sourdement incorporée par la puissance et la rapidité du geste.... Lire la suite

Apolline Lepetit :cueilleuse de secrets

Apolline Lepetit :cueilleuse de secrets

En parcourant la France dans le sillage de sa mère - amatrice d'art brut et hors les normes - Apolline Lepetit a développé une technique photographique très spécifique. À l'occasion des visites d'ateliers d'artistes ou de sites insolites que la mère... Lire la suite

Stephanie Pfriender Stylander : aubes et crépuscules

Stephanie Pfriender Stylander : aubes et crépuscules

  En dépit de leurs errances, les égeries de Stephanie Pfriender Stylander (dont Kate Moss) ne sont pas de celles qui se traînent aux pieds de leur Dieu en mirage en dévotion. De telles "pécheresses" n'ont pas à être sauvée. Il y a autour d'elles... Lire la suite

24 photographes de renom passés au crible

24 photographes de renom passés au crible

Faire parler un artiste n’est jamais facile. Pourtant Muriel Berthou Crestey réussit à les inciter à se livrer. Docteur en esthétique et commissaire d’exposition, elle est un peu du sérail. Elle parle leur langue. Elle a su les amadouer. Ainsi nous... Lire la suite

Brassaï, Grenier, Paris la Nuit

Brassaï, Grenier, Paris la Nuit

  Paris fut pour Brassaï "sa" ville, même s’il s’en éloigna. Ce n’est pas le cas de Grenier, éternel flâneur des deux rives et qu’importe  « si  les Parisiens ne sont pas aimables du tout, on s’en rend compte tous les jours dans les... Lire la suite

Nelly Palomäki : sombre éclat du vivant

Nelly Palomäki : sombre éclat du vivant

Au sein d'un érotisme larvé, Nelly Palomäki fait vaquer ses personages entre la résignation et l'attente. Les mouvements s’embrassent et se repoussent, les déterminations s’aliènent et s’opposent en un chaos étrangement harmonieux. Une nécessité... Lire la suite

Michel Lagarde et le "moi" picaresque

Michel Lagarde et le "moi" picaresque

Généralement l'autoportrait sert à s'auto-ornementer. Mais Michel Lagarde a mieux à faire. Il oublie ses tuyaux, ses entrailles, ses dépressions abyssales pour une tournée de cirque à la Simplicius Simplicimus. Toutefois, à l'inverse de cet héros de... Lire la suite

Jérôme Ferrari dépeint l’inéluctable défaite des Hommes

Jérôme Ferrari dépeint l’inéluctable défaite des Hommes

Notre monde désarticulé se lit désormais par l’image, et même les rares écarts littéraires tendent de plus en plus à s’écrire comme des scénarii afin d’aider le lecteur à visualiser, comme s’il était définitivement admis que sa crétinerie est telle... Lire la suite

Le cimetière des voitures – Eric Coisel

Le cimetière des voitures – Eric Coisel

Désormais la voiture transformée en épave ne fait qu’une avec la terre. Et c’est là qu’Eric Coisel les cueilles ennoblie de sa rouille et de ses herbes folles qu'elle nourrit de son fer. Tôles, branches, couleurs s'emmêlent. De tels restes sont de... Lire la suite

Paul Nougé et les extases négatives

Paul Nougé et les extases négatives

Ecrivain et photographe Paul Nougé a su rendre le monde inquiétant jusque dans de moindres détails et au sein même de l’érotisme : il suffit d’une  une paire de gants prêts à s’échapper d’une boîte tandis qu’une femme, le dos tourné, chemine à la... Lire la suite

Géraldine Lay : s’aventuer dans le réel

Géraldine Lay : s’aventuer dans le réel

Sous une forme de froideur ou plutôt de retenue la photographe Géraldine Lay ne cherche pas à faire bouillonner les fantasmes. Au pire elle s’en amuse et préfère plonger au cœur des villes pour suivre le monde tel qu’il est. Voir ces images c’est... Lire la suite

Elizabeth Prouvost  : juste  retour du refoulé

Elizabeth Prouvost : juste retour du refoulé

Elizabeth Prouvost crée la dissipation du Visage divin sous la lune trouble d’images floues. Mais elles n’ont rien à voir avec les brouillages à la David Hamilton. Ces femmes saintes ou prostituées échappent à l’espace mental des mâles et de leurs... Lire la suite