Spaghetti et clés de 12 : Freddy Fabris et la Renaissance

Spaghetti et clés de 12 : Freddy Fabris et la Renaissance

  Le photographe Freddy Fabris peut sembler un plaisantin en sa manière de rendre hommage aux maîtres de la Renaissance. Scènes et Cène sont déplacées de leurs décors originaux jusque dans un garage du Middle West… Il existe bien sûr de l’humour mais... Lire la suite

Katia Gehrung : Où et qui ?

Katia Gehrung : Où et qui ?

En noir et blanc ou en couleur les photographies de Katia Gehrung,  en une forme de minimalisme baroque, créent les émergences impressionnistes du doute. La femme devient un signe calligraphique à forte puissance poétique ou représente une trace... Lire la suite

L'image du silence : Sylvie Aflalo

L'image du silence : Sylvie Aflalo

  L'oeuvre photographique de Sylvie Aflalo est le prix d'un paradoxe : tout joue entre le vide et le plein là où le silence se montre dans une sensualité aussi puissante qu'allusive. La femme disparaît tel un fantôme qui ramène aux ombres et... Lire la suite

Sal Moriarty : le fond et les formes

Sal Moriarty : le fond et les formes

  Le photographe de Los Angeles Sal Moriarty crée des espaces intimes d'un genre particulier. Alana Schoer et Briget Avildsen, ses modèles, sont présentées selon tout un jeu de symétrie et de flexibilité pour mettre en relief la beauté du corps avec... Lire la suite

Juliette Pinpernelle : le coup du charme

Juliette Pinpernelle : le coup du charme

Dans les autoportraits de Juliette Pinpernelle le noir et blanc corrige les couleurs, sauve la lumière sur un dos courbé, un visage (presque) caché - histoire de pimenter le genre. Histoire aussi de présente le miroir dans lequel nous voyons « mal »... Lire la suite

Frédéric Faure et le bondage agricole

Frédéric Faure et le bondage agricole

Fréderic Faure revisite l’essence extrême orientale du bondage qui traverse désormais bien des cultures dont la nôtre. Le corps humain est remplacé ici par les légumes et l’animal de consommation dans le but d’associer la nourriture et la sexualité :... Lire la suite

Steven Popovich : l'ennui

Steven Popovich : l'ennui

Le concept de la série chez Steven Popovich est fondé sur une chambre d’hôtel où le photographe raconte des histoires de femmes entre elles : des mannequins avec lequel l’artiste travaille pour ses photos de mode. Plus que d’histoires il faudrait... Lire la suite

Philippe Litzler et le monde

Philippe Litzler et le monde

Avec Philippe Litzler le portrait tient lieu de fenêtre. Le photographe crée un jeu particulier entre déplacement et présence selon des espaces d’interaction entre le lointain et le proche. : Exempte de tout faux-semblants et artifices l’œuvre retient... Lire la suite

Comédie optique d’ Anne-Sophie Maignant

Comédie optique d’ Anne-Sophie Maignant

  Pour sa créatrice, Suzanne est la cible de trois regards. Celui de vieillards qui la « matent» depuis qu’elle fut « héroïne du Livre de Daniel, apocryphe et ne traverse l’histoire de l'art que par et pour les regards posés sur elle », celui plus... Lire la suite

Julien Taylor : la  mémoire et son trouble

Julien Taylor : la  mémoire et son trouble

  Taylor, dans la série d’installationsn »Trous de mémoire », présente conjointement l’objet réel et sa représentation photographique. L’artiste a réalisé par exemple une table de poker : de vraies cartes à jouer se mélangent avec la... Lire la suite

Yolanda Domínguez : Black is beautiful

Yolanda Domínguez : Black is beautiful

Afin de renverser les stéréotypes en vigueur pour représenter la beauté féminine, Yolanda Dominguez utilise la « Petite robe noire ». Ici, ce n’est plus la robe qui doit s’adapter au corps mais l’inverse.  Avant sélectionné une robe noire de taille... Lire la suite

Elizabeth Waterman : révision des poncifs

Elizabeth Waterman : révision des poncifs

Elizabeth Waterman met un bémol sur les idées reçues sur les travailleuses des clubs de striptease aux USA. Il en existe plus de 4 000 dans le pays. Ils permettent la survie de près de 60000 serveuses topless, de danseuses stripteaseuses. Adeptes de... Lire la suite

Poussières d'étoiles : Christer Strömholm

Poussières d'étoiles : Christer Strömholm

Le photographe suédois Christer Strömholm s'est installé dans un hôtel "louche" de la Place Blanche en 1953. Il adopte la vie nocturne des transsexuels en photographiant l'intimité d'un mode interlope entre document et poésie. L’érotisme classique... Lire la suite

Après l’apocalypse : Jim Kazanjian

Après l’apocalypse : Jim Kazanjian

  Installé à Portland, Jil Kzanjian est un collagiste. Il crée ses images à partir de photographies collationnées sur Internet et manipulées de manière digitale pour créer des œuvres originales. L’artiste n’utilise jamais de caméra à toutes les étapes... Lire la suite

Diana Kunst : sans peinture

Diana Kunst : sans peinture

Les images de Diana Kunst nagent en eaux troubles et troublantes. Tout reste de l’ordre du suspens en un jeu de cache-cache pudique/impudique. Et les postures d’attentes sont aussitôt contredites. La photographe espagnole les façonne en les dégageant... Lire la suite

Deanna Templeton : a bigger splash

Deanna Templeton : a bigger splash

Deanna Templeton  a trouvé son inspiration pour son projet après avoir photographié son mari -- skateboarder professionnel et artiste - nageant dans leur piscine. Elle fut fascinée par la façon dont la lumière se réfractait dans  l’eau.  De 2007 à... Lire la suite

Black Sabbats d’Irina Ionesco

Black Sabbats d’Irina Ionesco

Irina Ionesco explore une beauté souterraine nimbée de poésie décadente, de rappels aux  peintures symbolistes comme aux films hollywoodiens : le kitch est subsumé  par les paradis artificiels baudelairiens, la magie du stuc afin de cultiver une... Lire la suite

Irving St Garp : dilatation du tableau de genre

Irving St Garp : dilatation du tableau de genre

Irving St Garp s’inspire de la vie des gens ordinaires. Mais il la scénarise  de manière provocatrice et énigmatique. Il ne cesse d’imposer une irrévérence éloquente par le caractère figural de  mises en scène de tableaux iconoclastes. Le photographe... Lire la suite

Perrine Lievens vers l’inconnu

Perrine Lievens vers l’inconnu

Perrine Lievens donne à tout ce qu’elle touche une émotion particulière. Chaque « objet » distant ou embouti envahit le regard. La visibilité devient particulière. Il s’agit de montrer peu afin que le regard se concentre. La suggestion crée un affect... Lire la suite

Tanja Ostojic : Nuits blanches

Tanja Ostojic : Nuits blanches

  Tanja Ostojic est née en Yougoslavie en 1972. En 2005 une de ses œuvres qui faisait référence à « L’origine du monde » de Courbet  dans le cadre de la présidence autrichienne de l’U.E. a fait scandale et fut taxée de misogynie - et l’on se... Lire la suite