La projection du monde :  James Baldwin

La projection du monde : James Baldwin

Avant de comprendre la puissance politique made in blanc du cinéma Baldwin a trouvé dans les films moins l’image mouvante du scepticisme que le merveilleux de ce qui fut pour lui et qui bientôt ne l'était plus et pour cause. Jaillissait des films... Lire la suite

Coco Texedre : Follow it

Coco Texedre : Follow it

Qui n'est pas poursuivi par le fantôme d'un arbre ? Autour de lui louvoie  une forme de volupté. Coco Texedre nous fait  entrer en sa vibration en rappelant combien désormais la forêt est fragile.  Et ses arbres risquent  de devenir des corps... Lire la suite

Les contraires s’attirent, selon Aurélie Filippetti

Les contraires s’attirent, selon Aurélie Filippetti

Pourquoi refuser de s’aimer sous prétexte que l’on pense différemment ? Ne sont-ce point les oppositions qui cimentent le mieux ? Un aimant n’agit-il pas sur un pôle magnétique contraire ? Alors pourquoi les Hommes politiques devraient-ils faire... Lire la suite

Eric Suchère : révisions des poncifs

Eric Suchère : révisions des poncifs

Dans sa critique de l’art contemporain Eric Suchère possède  le mérite de faire preuve d’un esprit de finesse. Plutôt que de jouer au casseur tout azimut il  montre que ce qui se range sous certains termes « négatifs » oblige de plonger dans... Lire la suite

Sur les rails... littéraires

Sur les rails... littéraires

Difficile à croire, mais après l’amour et la guerre vient le train dans l’histoire de la littérature. Les auteurs semblent fasciner par les voyages en train. Dans La modification de Michel Butor, le héros fait des allers-retours en Italie et... Lire la suite

Jérôme Ferrari dépeint l’inéluctable défaite des Hommes

Jérôme Ferrari dépeint l’inéluctable défaite des Hommes

Notre monde désarticulé se lit désormais par l’image, et même les rares écarts littéraires tendent de plus en plus à s’écrire comme des scénarii afin d’aider le lecteur à visualiser, comme s’il était définitivement admis que sa crétinerie est telle... Lire la suite

Pour & contre l’amour : la grande illusion de Lavie

Pour & contre l’amour : la grande illusion de Lavie

Mon ange silésien est contre, je suis pour, est-ce pour autant qu’il durera trois ans et s’éteindra ou que nous agissons l’un et l’autre dans le contraire d’une posture mais bien dans l’approche d’une problématique qui s’appréhende aussi facilement... Lire la suite

Tatoué ou tatoo ? Au Japon on ne rigole pas avec la tradition

Tatoué ou tatoo ? Au Japon on ne rigole pas avec la tradition

On en croise de plus en plus. On en voit partout. Sur les chevilles. Les poignets. Les avant-bras. Les épaules. Le dos… Les nouvelles générations se portent de plus en plus vers la peinture sur la peau. Ce tatouage qui nous vient de l’Extrême-Orient.... Lire la suite

Le « comme estime » de Jean-Jacques Nuel

Le « comme estime » de Jean-Jacques Nuel

Celui qui en pince (multiple) pour lui même n’a en conséquence pour l’autre qu’une vue subordonnée à la propre estime de lui même. C’est sans doute pourquoi dans un tel livre le rapport sexuel reste anecdotique. Seul l’hermaphrodisme pourrait... Lire la suite

Saphonette, la Sarah de Pauline Delabroy-Allard

Saphonette, la Sarah de Pauline Delabroy-Allard

Ce premier roman fait objection à ce qu’on nomme fiction française et ce dans l’arrivée d’une femme "conquérante et victorieuse" dans la vie de la narratrice. Seule publication de la rentrée des Editions de Minuit, ce livre pose la question de l’amour... Lire la suite

L'Ecart : sur l'air de Cendrillon

L'Ecart : sur l'air de Cendrillon

Au loin, à l’ouest, il y a Terre-neuve, à l’est, plus proches, les côtes norvégiennes. Au sud, Londres. C’est là que la narratrice choisit de partir, loin de son archipel des Orcades battu par les vents, noyé d’embruns et de mythes remontant aux... Lire la suite

L’art en famille

L’art en famille

Dix chapitres pour descendre le temps de l’art pariétal aux œuvres d’aujourd’hui, ou alors pour remonter les siècles du Balloon Dog de Jeff Koons aux empreintes rupestres de La Cueva de las Manos  ! Une fois ouvert, ce grand album a le charme des... Lire la suite

Witold Gombrowicz : l'invention du secret

Witold Gombrowicz : l'invention du secret

Witold Gombrowicz , le cachetier, cultivait une certaine odeur de sainteté dans son Journal officiel. Il prouve dans celui-ci sous forme de notes sèches tout sauf un exhibitionnisme même s’il avoue certaines exhibitions effacées ( par une extrême... Lire la suite

Savoir décrypter l’image : l’œil d’Hermès voit tout !

Savoir décrypter l’image : l’œil d’Hermès voit tout !

Depuis L’énigme du Vatican , Frédérick Tristan reste inscrit sur ma petite liste personnelle quand vient le temps de s’informer sur les dernières parutions. Ce diable d’homme a le don de percevoir au-delà du visible et s’ingénie à s’immiscer dans les... Lire la suite

Les belles ambitieuses : leçon de transcendance

Les belles ambitieuses : leçon de transcendance

D'un côté, Coquelicot : la fantaisie, la sensualité incarnée, de l'autre, Isabelle : le sérieux, l'ambition et entre les deux, Amblard Blamont-Chauvry, un garçon qui se cherche. Il n'est épris ni de l'une ni de l'autre mais passera les meilleurs... Lire la suite

Stratos Kalafatis sur le Mont Atos

Stratos Kalafatis sur le Mont Atos

Pour Robert Charlebois, sur le Mont Athos, il y avait un « soleil noir ». Ce qui n’est pas le cas pour Stratos Klafakis : il y voit - comme Moïse dans la Bible - une montagne sacrée où il n’est pas né mais où la foi - ou le besoin et le désespoir –... Lire la suite

Le train d’Erligen de Boualem Sansal attendra

Le train d’Erligen de Boualem Sansal attendra

Tel Godot , le spectre d’un train libérateur plane sur le récit. Ombre malveillante, elle pousse à la confidence. La patriarche d’une riche famille s’épanche par voie épistolière. Tout en sachant que la poste n’est plus d’actualité. Comme ce train qui... Lire la suite

Ernest Pignon Ernest et les écrivains

Ernest Pignon Ernest et les écrivains

Difficile de critiquer l’œuvre d’Ernest Pignon Ernest  sans courir les foudres des bonnes âmes : l’artiste a fait descendre l’art dans la rue, l’a présenté dans les prisons et est devenu par ses portraits transferts l’illustrateur des icônes de la... Lire la suite

Jonctions et conjonctions : 4ème M.A.D. au Musée de la Monnaie de Paris

Jonctions et conjonctions : 4ème M.A.D. au Musée de la Monnaie de Paris

Le rendez-vous annuel des œuvres multiplies (livres mais pas seulement) réunira à la Monnaie de Paris un grand nombre d’éditeurs, d’artistes, d'œuvres. Il  aura comme invité d’honneur La Norvège, avec 20 éditeurs (sélectionnés par Torpedo Press... Lire la suite

Mylène Besson : femmes sans influences

Mylène Besson : femmes sans influences

Mylène Besson représente trente femmes nues, rieuses en taille réelle dans ce qui tient d’un nu collectif  de 13,60 m sur 1,65 m.. Mais qu’on ne s’y trompe pas : quoique dévêtues, de telles souris (quoique croquantes) ne sont pas à croquer. Le... Lire la suite