Léonard de Vinci ou la maîtrise de l’universalité

Léonard de Vinci ou la maîtrise de l’universalité

Génial, il l’est assurément ce fils, naturel selon certains, de Ser Piero da Vinci, qui, entré dans l’atelier de Andrea del Verrocchio en tant qu’apprenti, manifeste déjà des dons plus que surprenants. Piero lui-même avait compris très vite la force... Lire la suite

Ludovic Degroote : l'esprit d'ouverture

Ludovic Degroote : l'esprit d'ouverture

Ce livre réunit textes inédits ou parus en éditions limités. Le titre Si décousu évoque donc le rassemblement d'une telle dissémination. Elle couvre trente années. Mais ce titre évoque aussi une suite de déplacements plus que de voyages à... Lire la suite

Le couple en miroir des obsessions

Le couple en miroir des obsessions

Qu’est-ce que l’amour ? Une passade, une histoire qui dure trois ans, une manière de justifier des pulsions érotiques, un arrangement, un déni du vide, une quête de sens, une erreur, une fatalité, une catastrophe, une norme sociale qui justifie l’idée... Lire la suite

Max Aub :  corbeau et oiseaux de proie

Max Aub : corbeau et oiseaux de proie

Exilé plus souvent qu'à son tour Max Aub a dû quitter, suite à la guerre d'Espagne, son pays d'adoption. Quoique né en France il est interné au camp du Vernet avec les autres combattants espagnols ou internationaux. Il quittera ensuite ce lieu pour,... Lire la suite

De Saint Augustin à Proust : voyage au centre de la Littérature

De Saint Augustin à Proust : voyage au centre de la Littérature

Il y aurait plus de mystère à lire qu’on ne pense. Si l’on en croit cette anthologie. Ce ne sont pas moins de cent textes qui confirment qu’il y a bien mille et une manières de lire. C’est-à-dire d’avoir un rapport avec l’objet-livre. Voire cette... Lire la suite

Clarice Lispector : poutre maîtresse

Clarice Lispector : poutre maîtresse

De ce livre-somme jaillit une "partition " extravagante. Le titre de "Chroniques " lui convient mal. Certes il s'agit bien de cela mais cette dénomination est trop limitative. D'autant que Clarice Lispector se moque des genres comme des pauses. Elle... Lire la suite

À l’Est, rien de nouveau : vraiment ?

À l’Est, rien de nouveau : vraiment ?

Certainement pas ! À commencer par ces jeunes écrivains qui rivalisent avec les plus grands auteurs – et que seules de petites maisons d’éditions courageuses publient – qu’ils soient polonais – à l’image de l’extraordinaire Szczepan Twardoch dont tout... Lire la suite

André Breton en son sommet

André Breton en son sommet

Grâce à ce précieux coffret, Breton retrouve toute sa valeur d'écrivain. Nadja reste a plus d'un titre son chef-d’œuvre. Et l'étude illustrée de Jacqueline Chénieux-Gendron et Olivier Wagner qui accompagne cette édition de prestige est là au besoin... Lire la suite

Giono au Mucem – Contrepoints

Giono au Mucem – Contrepoints

Scène majeure d'Un roi sans divertissement  par le peintre Serge Fiorio . Voilà, inédite - et pourtant somptueuse, n'est-ce pas ?  –, l'une des toiles que vous ne verrez pas à l'actuelle expo Giono du Mucem  à Marseille puisque n'y sont présentés,... Lire la suite

Luxe, liberté, beauté : les surimonos

Luxe, liberté, beauté : les surimonos

Si un lien fort les relie et structure leur propos, celui de l’impermanence du temps et donc des êtres, des objets et des saisons, pour le reste, les différences sont grandes. Nous regardons à deux niveaux différents. Les images de l’ukiyo-e sont... Lire la suite

Prigent en liberté

Prigent en liberté

Se présentant sous forme de journal, le livre semble posséder un titre parfait et qui répond d'abord à la formule de Khelbnikov que l'auteur cite : Nous avons besoin de point d’appui, c’est-à-dire de journaux intimes . Mais cette dénomination peut... Lire la suite

Richard Millet, Le Sommeil des objets : Finitudes

Richard Millet, Le Sommeil des objets : Finitudes

Je tiens la prose de Richard Millet pour la plus belle de notre époque. Son écriture est ressassement ; par je ne sais quelle prouesse, son style change en merveilles la laideur et la puanteur. À chaque lecture, je retrouve cette sensation qu’on... Lire la suite

Cadavre exquis, Augustina Bazterrica : L’animal que je suis ?

Cadavre exquis, Augustina Bazterrica : L’animal que je suis ?

Une femme rousse fixe, hagarde, le lecteur. Sa joue droite se confond avec le profil d’un écureuil, et c’est une figure hybride, mi-humaine, mi-animale, qui nous regarde froidement. Cadavre exquis… au sens propre. Et si on jouait ? Je t’observe et je... Lire la suite

Le Ghetto intérieur… conscience et silence

Le Ghetto intérieur… conscience et silence

« Il y a vingt-cinq ans, j’ai commencé à écrire un livre pour combattre le silence qui m’étouffe depuis que je suis né. » Santiago Amigorena raconte, à la première personne, l’histoire de son grand-père,Vicente Rosenberg qui, en 1928, a quitté... Lire la suite

Thieri Foulc le grand perturbateur

Thieri Foulc le grand perturbateur

Avec Theri Foulc la peinture prend ses aises. Elles n'est plus enfermée dans les quatres murs de sa prison du cadre et s'ouvre au merveilleux et à la parabole voir à l'hyperbole par les mots qui la font et la réveillent.   L'exercice est génial. Il... Lire la suite

Laure Adler raconte la pionnière du design

Laure Adler raconte la pionnière du design

Voilà un très beau livre aux pages tranchées en jaune, on a l’impression de tenir en mains un vieil opus du temps passé. On l’ouvre avec délicatesse. Le craquement du papier offre une musique nostalgique. Les photos noir & blanc laissent dériver... Lire la suite

Camille Saint-Jacques : apprentissage de la peinture et de sa sagesse

Camille Saint-Jacques : apprentissage de la peinture et de sa sagesse

Camille Saint-Jacques a appris à ne rien "faire . Mais ajoute-t-il, il m'a encore fallu du temps . C'est le moyen de  trouver la maturation nécessaire afin que la peinture sorte en se défaisant de l'art . Tout un travail d'abstention est donc... Lire la suite

Manon Gignoux : sans dessous dessus

Manon Gignoux : sans dessous dessus

Le dessin, ici - comme ailleurs dans l'œuvre, la sculpture, la performance, l’installation et la vidéo - détourne le vêtement. Il devient présence de l’absence. Décroché du corps il n'est plus que traces de présence. Les femmes de Manon Gignoux ne... Lire la suite

Roland Barthes et le XIXe siècle

Roland Barthes et le XIXe siècle

Pourquoi trouvons-nous autant de références au XIXe siècle dans le travail critique de Roland Barthes ? Vaste question qui demanda l’intervention d’un collège de professeurs pour nous dresser un panorama complet du rapport particulier qu’entretient... Lire la suite

Le Drageoir aux épices de Huysmans

Le Drageoir aux épices de Huysmans

La fin de l’année 2019 voit les fées littéraires se pencher sur Joris-Karl Huysmans : une exposition au musée d’Orsay (26 novembre 2019 - 1er mars 2020), une édition de luxe d’À Rebours , et un volume Romans & Nouvelles dans la prestigieuse... Lire la suite