Ecrire une critique
Lydie Dattas l’adolescente aux allumettes

Lydie Dattas l’adolescente aux allumettes

Apparemment le nom d’allumeuse ne convient pas à celle qui se revendique pourtant comme telle. Séduisante sans le vouloir Lydie Dattas a très vite compris le danger que l’homme en général engendre : il représentait "une poudrière que le détonateur du... Lire la suite

Ouvrir Guillevic de l'intérieur

Ouvrir Guillevic de l'intérieur

Les peintres comptaient pour lui, c’est d’ailleurs l’un d’entre eux, Baltazar , qui attira mon attention sur l’importance de l’œuvre de Guillevic avec lequel il composa dix-sept livres rares, peints à la main, en édition limitée … Il y aura aussi... Lire la suite

Emile Guimet, découverte et passion de l’Extrême-Orient

Emile Guimet, découverte et passion de l’Extrême-Orient

+- +- +- "…la joie de toucher enfin à ce pays presque fantastique que le XVIIIème siècle nous a fait deviner sur des laques, des paravents, des porcelaines et des ivoires…" Ce pays qui se révèle au voyageur à la fois ému et enthousiaste n’est... Lire la suite

Degas et Valéry, dialogue d’œuvres

Degas et Valéry, dialogue d’œuvres

« Causeur éblouissant, spirituel » disait Jacques-Emile Blanche, « il répand l’esprit, la terreur, la gaieté » ajoutait Paul Valéry . Mais celui qui pour certains était un « brillant causeur » était considéré par beaucoup d’autres comme hautain, peu... Lire la suite

Albert Camus & Maria Casarès : confidences d’un véritable amour

Albert Camus & Maria Casarès : confidences d’un véritable amour

Alors qu’un orage de fer va s’abattre sur la Normandie – et embraser tout le pays – après quarante-huit heures de trombes d’eau, l’électricité qui crépite dans l’air de la capitale semble contagieux, rien n’y personne ne peut y échapper : Maria... Lire la suite

Sauver les meubles.

Sauver les meubles.

A trente deux ans, le narrateur, un photographe qui n’a jusqu’alors jamais gagné sa vie se résout à travailler pour une entreprise de meubles aux noms aussi imprononçables qu’impossibles à monter. Il ne s’attend pas à grand chose et il n’est pas déçu... Lire la suite

Le subversif Philip Roth entre dans la Pléiade

Le subversif Philip Roth entre dans la Pléiade

Des années de silence rompues… grâce à l’accueil de la Pléiade ? Tant le prestige de cette collection est immense, voilà que Philip Roth qui n’accordait plus d’entretien depuis des années – comme il n’écrit plus d’ailleurs, son œuvre étant achevée,... Lire la suite

Paul Valéry : l'âme de la danse et de la peinture

Paul Valéry : l'âme de la danse et de la peinture

Après l'exposition de 2012 consacrée à Degas et le nu, le musée d'Orsay rend hommage au peintre français à travers l'ouvrage méconnu que lui a consacré Paul Valéry, entre autres au nom de leur amitié longue de vingt ans. Le regard de l’écrivain... Lire la suite

Franck Delorieux : avec le temps

Franck Delorieux : avec le temps

Chaque poème de Delorieux est travaillé par le temps, mais en même temps l’auteur le tourne contre lui-même. L’oeuvre devient le corrigé du passé plus ou moins revenant comme manque et accomplissement par des empiètements de fantômes. Ils s’incarne... Lire la suite

Gabriel Matzneff, La Jeune Moabite : L'amour de la vie

Gabriel Matzneff, La Jeune Moabite : L'amour de la vie

Il y a  deux ans déjà, en parlant de Mais la musique soudain s’est tue,  le Journal qui prend la suite des Carnets noirs  (1953-2008), je ne pouvais que souligner l’exceptionnelle aptitude de Gabriel Matzneff à demeurer semper idem , fidèle à son être... Lire la suite