Ecrire une critique
Edgar Mittelholzer : le blanc et le noir

Edgar Mittelholzer : le blanc et le noir

Ce roman d'épouvante ne distille son mystère et son venin que dans la chaleur de la nuit. Le narrateur y est progressivement soumis à des fièvres - qui ne sont pas du samedi soir - et a bien des troubles. Il devient la victime de son imaginaire qui... Lire la suite

Jonathan Littell, plus dure sera la suite

Jonathan Littell, plus dure sera la suite

Comment se relever après un tel coup ? Car il n’y a pas que les lecteurs qui furent assommés, estomaqués, retournés sous le choc – littéralement – après avoir lu Les Bienveillantes , tant ce livre extraordinaire, livre-somme, embrassait l’univers... Lire la suite

Pierre Péju et l'insomniaque

Pierre Péju et l'insomniaque

Pierre Péju  sur sa quatrième de couverture précise la "nature" de son héros : Tout au long de sa vie, Horace W. Frink fut un Américain intranquille. Enfant abandonné, étudiant tourmenté, il se fait psychanalyste, à New York, et pionnier de cette... Lire la suite

Quel génie Vinci ?

Quel génie Vinci ?

Être un touche-à-tout est bien souvent le revers de ce que l’on croit être une qualité, un don, et qui vous plombe une carrière, vous engloutit dans une apparence de survol, et devient criant le manque de rigueur, la persévérance, l’obstination qui... Lire la suite

Le patchwork littéral de Patrick Modiano

Le patchwork littéral de Patrick Modiano

Est-ce un constat d’époque ou une confrontation avec la réalité (Patrick Modinao n’a plus vingt ans) qui porte l’écrivain à se pencher sur les troubles et autres réminiscences de la mémoire, cette fausse amie qui n’a de cesse de nous jouer des tours... Lire la suite

Olivier Adam porté par le vent de l’insouciance

Olivier Adam porté par le vent de l’insouciance

Comme ce volant de badminton qui n’en fait qu’à sa tête. Au plus petit souffle d’air qui se lève et alors la partie entreprise en plein air devient totalement aléatoire. On retrouve Paul. Le double d’Olivier. Exit donc l’autofiction, quoique… Toujours... Lire la suite

Décompression… et passion, deux travers féminins ?

Décompression… et passion, deux travers féminins ?

Y a-t-il un plaisir pervers à lire un thriller intelligent dont on savoure chaque trouvaille à l’instar du voyeur dont les yeux brillent à travers le tain transparent du miroir ? Sans nul doute, car l’association du style et du rythme, de la trame... Lire la suite

Modiano : tout ce qui reste

Modiano : tout ce qui reste

Tout ce qui reste est un rien. Pour autant l'enquêteur amnésique, narrateur à la première personne d'Encre Sympathique et ses effacements, pourrait presque se contenter de moins. Il est vrai que Modiano pousse toujours plus loin sa recherche de la... Lire la suite

Martin Mongin : fantôme que fantôme

Martin Mongin : fantôme que fantôme

Dans ce faux thriller politique tout est fait pour manipuler le lecteur. Et sous le nom-titre de son héros, Martin Mongin crée une mécanique fictionnelle à l'huile de ricin. Ce qui ne promet en rien une purge. Bien au contraire. D'autant que... Lire la suite

Les dentelles de Claro : petits plats & au-delà

Les dentelles de Claro : petits plats & au-delà

De l’origine découle toute chose. Enfant adopté ou orphelin recueilli, le drame perdure. Quid de ancêtres ? De sa famille ? De sa filiation… Ce sera la tante qui devra penser les plaies. Ouvrir les portes sur l’inconnu. Jouer l’illusion d’une autre.... Lire la suite