Ecrire une critique
Discrétion et intensité : Sara Oudin

Discrétion et intensité : Sara Oudin

Née à la poésie par un détour de l'île (Haiti) et une sorte de "baptême" vaudou, les mots sont venus chez  Sara Oudin. Ce poème des prémices est celui des amours folles  et sublimes que la disparition de l'aimé hélas viendra à bout. Mais pour l'heure... Lire la suite

Jacques Réda : le vent plus que l'arbre

Jacques Réda : le vent plus que l'arbre

Tout n'est pas du même tabac chez Reda, ce qui en soi est loin d'être un défaut. Le poète creuse divers sillons. Prenant une fibre écologique il fait de ses vers un feuillage se voulant séraphin ou maroufle mais plus le premier que le second. Certes... Lire la suite

Catherine Andrieu et le vertige du mythe

Catherine Andrieu et le vertige du mythe

Faisant retour à un certain classicisme poétique, Catherine Andrieu  trouve là de quoi nourrir un double mouvement existentiel entre Éros et Thanatos. Paradoxalement se soumettre aux règles de la versification lui permet d'être plus libre et de s'oser... Lire la suite

Le multiple et l'un : Yann Miralles

Le multiple et l'un : Yann Miralles

Dans cinq "exercices" d'admiration, Yann Miralles reste un,  tout en devenant multiple. Il entre en porosité avec les autres et le monde en évoquant des lieux de partage pour les habiter. Et le temps avec. Et ce à partir de la fenêtre d'une image en... Lire la suite

Céline Walter : faux bourg

Céline Walter : faux bourg

Ignorant à son corps défendu, les convenances, Céline Walter  reste le porte flambeau de l'inconscient, ses cils de lune et ses fines pelure d'oignon qui ne connaissent pas de cendres. Surgit son là un  ob-scène  ou le mot dit dépasse du lit tiré du... Lire la suite

L'espoir et ses limites : Pierre-Olivier Lambert

L'espoir et ses limites : Pierre-Olivier Lambert

L'exploration du monde prend ici un magnétisme particulier. Une sorte de volupté s'éveille même si elle est parfois contrariée. Le poète confie ainsi à ses textes un capital de douleur mais aussi de plaisir coutumier. Malgré le trouble le cœur se... Lire la suite

Marine Rose et l'âme des poèmes

Marine Rose et l'âme des poèmes

Le repentir d'un baiser, le déroute d'un amour n'entraînent pas forcément le déluge existentiel à qui trouve un salvateur plus humain que le commun des mortels. En l'âme grêlée il désamarre une détresse d'amour et c'est ce que nous apprend Marine... Lire la suite

Laure Gauthier et la capitale de la douleur

Laure Gauthier et la capitale de la douleur

Les huit chants de La cité dolente témoignent d’une blessure originelle et de ses conséquences : La douleur transperce à plusieurs doigts de profondeur. Je pensai brièvement : c’est la cicatrice originelle , écrit l'auteure, mais, elle a soin de... Lire la suite

Les tartines beurrées de Christophe Esnault

Les tartines beurrées de Christophe Esnault

C'est lorsqu'il est se retrouve dépouillé de l'écriture et de ses longues heures d'immersion dans la littérature que Christophe Esnault s'ennuie. Pour preuve, jeté dans la foule ou au PMU et au Bar de Marché le voici atteint dans sa virilité comme... Lire la suite

Philippe Pichon veilleur de feu

Philippe Pichon veilleur de feu

Le poète digne de ce nom, pour Pichon, voyage, en marche vers sa flamme indécise, même si elle est aussi petite qu’un doigt d’enfant. Il va jusqu'à l'épuisement et il trouve un alter ego en Pierre Lepère à qui il consacre un ouvrage en écho à ses... Lire la suite