Puzzle

Ilan Dedisset est un ancien adepte des chasses au trésor. Il a énormément pratiqué avec son ex-petite amie, Chloé, à un point où c’est même devenu une addiction. Mais maintenant, il mène une vie rangée et habite dans la maison de ses parents disparus il y a deux ans. Chloé refait alors surface et lui annonce qu’elle a trouvé comment intégrer un jeu mythique : Paranoïa. Chasse au trésor ultime dont le gagnant repartira avec 300 000 € à la clef, Ilan ne peut résister longtemps. Sa quête va le mener, lui, Chloé et les autres participants à Paranoïa, dans un asile psychiatrique abandonné depuis de nombreuses années…

 

Puzzle est bien entendu l’adaptation en bande-dessinée du roman homonyme de Frank Thilliez : « Cela m’a immédiatement séduit, l’écriture pour la BD était complétement nouvelle pour moi. Le roman Puzzle était sorti, et j’ai immédiatement pensé à cette histoire, car elle est très visuelle, très marquée graphiquement et se prêtait, à mon sens, parfaitement à l’univers de la bande dessinée ».

 

Puzzle est bourré de références. Ce jeu de piste paranoïaque fait énormément penser au film The Game de David Fincher, à la très agréable série B La Nuit de tous les mystères de William Castle ou bien encore à Shutter Island, le formidable roman de Dennis Lehane. Et l’hôpital psychiatrique où se déroule une bonne partie de l’histoire a un petit quelque chose de l’hôtel Overlook de Shinning. Parce qu’il est lui aussi le reflet des fractures psychologiques de ses personnages. Et si on pousse le jeu des références, il en reste encore un bon nombre : le nom d’un des participants, est ainsi une référence à Gary Gygax, le créateur de Donjons & Dragons, un des premiers jeux de rôle. Le jeu, dans le jeu, encore et toujours…

 

Les dessins de Mig, en noir et blanc rehaussés de tons bleus, n’apportent rien à l’histoire originelle, mais illustrent bien à l’atmosphère glaciale du roman. Si vous adorez être mené en bateau, j’imagine que Puzzle pourra vous plaire : il s’agit d’un agréable page-turner, rythmé et qu’il est difficile de lâcher une fois commencé. Pour ma part, la graphie du titre de couverture, référence un peu trop appuyée à un classique absolu d’Alfred Hitchcock, m’a mis sur la voie de l’ultime revirement de situation de l’histoire avant même de commencer à lire.

 

 

Stéphane Le Troëdec

 

 

 

Frank Thilliez (scénario), Mig (dessin)

Puzzle

Édité en France par Ankama Éditions (2 décembre 2016)

216 pages noir, blanc et bleu, papier mat, couverture cartonnée

19,90 euros

ISBN : 9792359105407

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.