Les Voyages imaginaires de Philippe Djian

Jusqu’au 23 février 2015, au Louvre, se tient une exposition littéraire, pourrait-on dire, devrait-on dire d’ailleurs, puisqu’elle va bien au-delà du simple fait que son instigateur soit l’un de nos tout meilleurs romanciers, car elle possède aussi, dans son essence même, le troublant dessein de nous arracher à notre pesanteur morne et terne d’un quotidien aliénant pour nous secouer un peu, nous divertir peut-être, nous inciter surtout, à voir ailleurs, à aller voir ailleurs combien l’herbe est plus verte, voire les esprits plus libres, et donc l’aventure plus grisante.

 

Ce choix d’œuvres hétéroclites réalisé par Philippe Djian à partir de plusieurs collections des départements du Musée du Louvre n’a pas vocation à être vue comme une construction apodictique, mais plus comme une invitation à oser. Périple iconoclaste et enivrant, inventaire à la Prévert et caverne d’Ali Baba à la fois, ce catalogue est étonnant et amusant. On y verra aussi que Soulages a certainement été très très influencé par Victor Hugo (sic), tant  Le mirador, cinquantième œuvre présentée, est proche de ce que l’on connaît de celui qui se présente comme le père de l’outre-noir.

 

S’ouvrant par une nouvelle qui reprend les principales anecdotes biographiques de sa vie (que David Desvérité a si bien retranscrites), autofiction ourlée d’une main ferme et séquencée, ce bel album vous emportera par la suite vers des dessins et des estampes de Dürer, Rembrandt, Seghers, etc., des ouvrages ou des carnets de voyages d’artistes occidentaux du XVIIIe et XIXe siècles. Avec ici, et là, Louise Bourgeois ou Pierre Alechinsky qui croisent au large, poursuivis par une vidéo de Bill Viola, qui se rapproche alors sensiblement de la Cartographie littéraire de Guy Debord. Joli capharnaüm où palpite une soif de vie que l’esprit nihiliste vanté par un prochain roman houellebecquin n’a pas sa place.

 

Du 16 au 18 janvier 2015, à l’auditorium du Louvre, Philippe Djian, entouré de quelques invités, prolongera ses Voyages dans les domaines de la musique, de la littérature et du cinéma.

 

François Xavier

 

Philippe Djian, Voyages, Gallimard / Musée du Louvre éditions, 80 illustrations, 185 x 235, 192 p. – 29,00 €

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.