Ecrivain français (1900-1944), auteur notamment du Petit Prince et de Vol de nuit. Biographie d'Antoine de Saint-Exupéry

Saint Exupéry : Biographie

Chronologie synthétique de la vie et l'oeuvre d'Antoine de Saint Exupéry (1900-1944).















Aviateur aventurier et malchanceux (souvent accidenté et surnommé « pique la Lune » par les mécaniciens) et écrivain français, auteur du Petit Prince, 


1900 – Naissance à Lyon (29 juin), troisième d’une famille de cinq enfants issus de la noblesse


1904 – Mort de son père


1909 -  La famille s’installe au Mans


1910 – Sa mère retourne dans ses terres (Ain) et laisse Antoine élevées par ses tantes


1912 – Se découvre une passion pour l’aviation


1917 – Bachelier, il entre au Lycée Saint-Louis et prépare le concours d'entrée de l'Ecole Navale (échec)


1918 – Rencontre Louise de Vilmorin


1919 – Auditeur libre l’Ecole des Beaux-Arts


1921 – Service militaire dans l’Armée de l’air et rejoint le 37e Régiment d'Aviation de Chasse, à Casablanca (Maroc)


1922 – Elève officier, pilote militaire il est promu caporal puis sous-lieutenant de réserve, et il choisit son affectation au 34e Régiment d'Aviation, au Bourget.


1923 – Fiançailles avec Louise de Vilmorin, puis rupture


1925 – Rencontre avec Jean Prévost


1926 – Publication de la nouvelle « L’Aviateur » dans la revue Le Navire d’Argent dont Jean Prévost est secrétaire de rédaction. Engagé comme moniteur à la Compagnie Aérienne Française puis comme pilote de la Compagnie d'Aviation Latécoère qui assure le transport du courrier entre Toulouse et Dakar


1927 – Chef d’escale de Cap Juby (Maroc), il rencontre les aviateurs Guillaumet et Mermoz


1928 – Commence à écrire Courrier sud


1929 - Publication de Courrier Sud

Avec Mermoz et Guillaumet, il part en Amérique du Sud afin d'y étudier la possibilité de créer de nouvelles lignes aériennes. Il est nommé Directeur de Aeropostal Argentina à Buenos-Aires. Il crée la ligne qui relie l'Argentine à la Patagonie.


1930 - Nommé chevalier de la Légion d'honneur au titre de l'aéronautique civile


1931 – Publication de Vol de nuit (préface d’André Gide, Prix Femina) 

Retour en France, mariage avec Consuelo Suncin


1932 – Obtient son brevet d'hydravion et fait la liaison Marseille-Alger


1933 – Suite à a création du consortium Air France, il devient pilote d'essai dans la Société de Constructions Latécoère

 

1934 - Chargé par Air France de réaliser des voyages d'études et des conférences


1935 – Scénarise Anne-Marie, réalisé par Raymond Bernard

Cycle de conférences dans tout le pourtour méditerranéen 


1936 – Envoyé par l’Intransigeant couvrir la Guerre Civile espagnole


1937 – Tentative d’établir la ligne aérienne Casablanca - Tombouctou - Bamako - Dakar - Casablanca.

Reporter pour Paris Soir, en Espagne et en Allemagne


1938 – Tentative de rallier New-York à la Terre-de-Feu, échec et nouvel accident, 5 jours de coma. Il profite de la convalescence pour écrire Terre des hommes


1939 – Commence la rédaction du Petit Prince

Parution de Terre des Hommes (Grand Prix du Roman de l'Académie française et National Book Award)

Promu Officier de la Légion d’honneur

Nouveaux séjours en Allemagne


1940 – Mission de survol de l’Allemagne, citation militaire et Croix de Guerre. Démobilisé en août il va rejoindre New-York


1941 – Commence la rédaction de Pilote de guerre


1942 – Parution de Pilote de guerre, best-seller

Voyage et conférences au Canada


1943 – Parution à New-York du Petit Prince


1944 – Reprend du service, en Corse, et enchaîne mission sur mission

Disparaît en mer (31 juillet)


1945 – Parution du Petit Prince en France


1948 – Publication de Citadelle (inachevé)

Officiellement déclaré « mort pour la France »


1950 – Cité à l’Ordre de l’Armée de l’air à titre posthume



Loïc Di Stefano



5 commentaires

anonymous
anonymous

Citadelle est un mine d'or !

J'aime bien sa légende, à la fois infatigable défricheur du ciel et pilote casse-avions avec un nombre d'accidents et de comas qui en auraient dégoûté plus d'un

André Lombard
André Lombard

A la lumière des dernières informations reçues, nous savons aujourd'hui que ce vaillant soldat n'a pas disparu en mer  et ,ironie du sort, le pilote -chasseur  allemand qui avait descendu l' avion du martyr ,était l'un des fidèles lecteurs de ce dernier.Du moins ,c'est ce que cet allemand a affirmé après avoir appris la découverte des débris de l'avion de St Ex et reconnu l'endroit de la tragédie.



bonjour Belhajilali, vous avez la source de votre information svp ? merci d'avance.

Ane
Ane

Bonjour Loïc Di Stefano,je suis sincèrement désolé et vous remercie de m'avoir poussé à vérifier mes informations;Antoine de Saint Exupéry a bel et bien disparu  en mer et l'épave de son avion a été retrouvée  près de l'île de Riou entre Marseille et Cassis par le plongeur archéologue marseillais ,Luc Vanrell .

Source:La Nouvelle Tribune.com-article publié le 3O/07/14-publication en ligne marocaine