Gambling school, l'école de la triche !

La prestigieuse institution Hyakkaô accueille les élèves des familles les plus puissantes. On y forme élite politique future, non pas en les bourrant de connaissance mais en leur apprenant à jouer, à maîtriser les règles des jeux de hasard, et à interpréter les signes. Et s'est installée une institution en interne, un conseil des élèves qui a presque tout pouvoir et qui régit la vie des membres en fonction de leur réussite aux jeux ! Ceux qui gagnent ont accès aux sommets de cette société parallèle, mais ceux qui perdent sont ravalés au rang de bêtes, portent un écriteau et doivent obéissance.

 

L'arrivée d'une nouvelle élève, Yumeko Jabari, va semer le trouble, par sa soif de jouer immodérément, les sommes folles sur lesquelles elle s'engage, mais surtout par sa capacité à comprendre comment les "maîtres" trichent et imposent leur pouvoir par l'avilissement et la dette. Un nivellement social qui ne laisse aucune chance à l'intelligence et aux bons esprits mais forge avant tout une classe immorale et avilie par le pouvoir de l'argent.

 

"Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l'abondance... Mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a"

(Mathieu, 13:12)

 

Gambling School (littéralement "l'école des jeux d'argent") est  un manga très intelligent qui se lit aussi comme une critique de la société capitaliste où les tenants du pouvoir posent de fausses règles, qu'ils ne respectent pas, pour maintenir le peuple sous contrôle. Au terme du premier tome, Yumeko, après avoir affronté une des idoles de l'école et l'avoir humiliée, puis un membre du conseil, s'apprête à défier la présidente du Conseil ! 

 

 

Loïc Di Stefano

 

Toru Naomura (dessin) et Homura Kawamoto (scénario), Gambling school, tome 1, Soleil Manga, juin 2017, 256 pages, 7,99 eur

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.