"Nils, tome 1 : les élémentaires", sublime fable écologique

Nils et son père sont dans un clan où plus rien ne germe, la terre est bonne mais rien n'y pousse, si bien que la lente agonie est promise. Pour tenter de comprendre l'origine de cette désaffection de la nature, ils partent explorer le monde alentour et s'aventurent hors des terres ancestrales. Nils espère qu'en chemin son père lui dressera un faucon comme le sien. Ils traversent des terres dévastées et rendues stériles par l'extraction de minerais, Cyan est une menace qui pèse sur toute la terre et ses armes modernes et puissantes en font un ennemi imbattable. 
La quête les conduit à rencontrer une tribu matriarcale protectrice de la nature qui leur enseigne que chaque être vivant possède son élémentaire, qui retourne à la terre pour poursuivre le cycle naturel de la vie, mais que Cyan e a capturé tant et tant que le cycle est très perturbé et la vie elle-même menacée. Après un combat contre une machine-sentinelle, Nils et son père doivent quitter la tribu mais rencontrent le prince héritier de Cyan et, comme mu par une inspiration divine, Nils lui tire dessus et le blesse grièvement. Fou de rage, le roi son père ordonne de raser la zone entière... Si bien que la tribu matriarcale est décimée... Les survivantes décident de combattre Cyan sur ses terres et de sauver les élémentaires.
La quête de Nils le conduit à découvrir les secrets de cette terre malade, les petits êtres incorporels qui font la vie et dont la disparition inquiète même les dieux.
Nils est aussi bien un récit d'apprentissage (de la vie, des combats à mener, de l'honneur) qu'une fable écologique dans un monde froid et brutal (à la croisée des univers, aussi bien les mythologies nordiques puisque l'on croise Ygdrasil l'arbre monde que l'univers de Hayao Miyazaki ou des dessins animés écologiques comme Les Aventures de Zak et Crysta dans la forêt tropicale de FernGully ) porté par un univers graphique sublime. Un chef d'oeuvre.


Loïc Di Stefano

Jérôme Hamon (scénario) et Antoine Carrion (dessin), Nils, tome 1 : les élémentaires, Soleil, "métamorphose", mai 2016, 14,95 eur

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.