Bernard Leconte, Trois durs à cuire : Portraits hauts en couleur de personnages qui ne s’en laissent pas conter

Bernard Leconte est romancier, essayiste, chroniqueur et animateur, en compagnie de son fidèle complice Jean Bouvier, d’une émission littéraire, « La baraque à livres », diffusée sur l’antenne de RCF Nord de France, dont les interviews aussi enlevées qu’avisées font depuis de nombreuses années les délices des auditeurs de Lille et sa région.

À l’image de l’auteur, Trois durs à cuire, son nouveau recueil de nouvelles est un ovni tant il semble inclassable et singulier dans notre paysage littéraire par trop formaté.

On nous conte ici l’histoire de trois personnages qui ne se laissent pas entamer par la vie et demeurent droits dans leurs bottes malgré l’environnement hostile dans lequel ils évoluent. 

Un député, tout d’abord, qui s’évertue à être scrupuleux là où les magouilles font lois. En second lieu, un certain Lucien, sur les traces duquel se lance le narrateur, nous faisant découvrir un véritable héros, quand ses proches n’ont toujours vu en lui qu’un fantoche. Et, finalement, une jeune femme au tempérament implacable, mettant son point d’honneur à faire mordre la poussière aux malheureux qui tombent amoureux d’elle…

Trois portraits pittoresques, trois destins que croisent ceux de multiples autres personnages éloquents, donnant lieu à autant de situations rocambolesques que l’on savoure avec gourmandise. Oui, vraiment, on dévore ces histoires tragi-comiques et coruscantes, contées dans un style que Raymond Queneau n’aurait pas renié. On rit – d’un rire mordant – de ces saillies verbales dont l’auteur a le secret. Il sait comme personne nous mettre dans la confidence en décrivant avec force détails croustillants et terriblement bien vus, les personnages, les lieux, les atmosphères.

Trois durs à cuire a toutes les apparences d’une farce burlesque, celle que l’existence semble jouer à ces petites gens du quotidien qui se transforment, sous la plume truculente de Bernard Leconte, en héros grandioses. Cependant, ce serait sans compter l’esprit canaille de l’auteur car, de ces trois fables délectables, il n’est pas impossible qu’en filigrane, se dégage une édifiante morale sur les temps modernes…

Cécilia Dutter

Bernard Leconte, Trois durs à cuire,Les impliqués éditeur, avril 2019, 187 pages, 18,50 euros

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.