Romancière française (1908-1986), liée à Jean-Paul Sartre. Elle inventa la femme moderne et libéra le deuxième sexe. 

Simone de Beauvoir : Biographie



1908 – Naissance dans une famille bourgeoise catholique. Sa vie sera un long éloignement de cet héritage.

 

1929 – Rencontre avec Jean-Paul Sartre, naissance du couple fusionnel mythique et des amours contingentes. Reçue seconde à l’agrégation de philosophie, derrière son amant.

 

1931 – Nommée comme professeur à Marseille, puis à Rouen (1932), Paris (Lycée Molière, 1936).

 

1941 – Une plainte est déposée contre elle pour « excitation de mineure à la débauche » par la mère d’une de ses élèves-amantes, ce qui révèle au grand jour sa bisexualité (assumée).

 

1943 – Quitte l’enseignement pour se consacrer à l’écriture. Publication de L’Invité. Rencontre avec Albert Camus.

 

1944 - Publication de Pyrrhus et Cinéas.

Rencontre avec Nathalie Sarraute, Violette Leduc, Ernest Hemingway.

 

1945 - Publication du Sang des autres. Fondation, avec Jean-Paul Sartre, de la revue « les Temps modernes ».

 

1946 - Publication de Tous les hommes sont mortels.

Rencontre avec Boris Vian.

 

1947 - Publication de Pour une morale de l’ambiguïté.

Voyage aux Etats-Unis et rencontre l’écrivain Nelson Algren (futur prix Pulitzer pour l’Homme aux bras d’or, 1949).

 

1949 - Publication du Deuxième sexe, bible des féministes, qui lui donnera une reconnaissance mondiale et en fera une icône de la libération de la femme : « on ne naît pas femme, on le devient ».

 

1951 – Voyage aux États-Unis.

 

1953 – Rencontre Claude Lanzmann, qui devient son amant.

 

1954 - Publication des Mandarins (prix Goncourt) et de l’Amérique au jour le jour 1947.

 

1955Publication des Privilèges.

Participe au Congrès du mouvement de la Paix à Helsinki.

 

1956 – Voyage en Chine, s’engage contre la Guerre d’Algérie et signe une pétition contre l’intervention russe.

 

1957 - Publication de La Longue Marche.

 

1958 - Publication des Mémoires d’une jeune fille rangée, premier volume de son œuvre autobiographique.

 

1960 - Publication de La Force de l’Âge.

Signataire de la « Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie » (Manifeste des 121).

 

1961 – Rencontre Franz Fanon, préface le livre de Gisèle Halimi sur Djamila Boupacha.

 

1963 - Publication de La Force des choses.

 

1964 - Publication de Une mort très douce.

 

1966 - Publication de Les Belles images.

 

1967 - Publication de L’âge de Discrétion.

 

1968 – Publication de La Femme rompue.

 

1970 - Publication de La Vieillesse.

S’engage dans le mouvement Mao et co-dirige la revue « La Cause du peuple ».

 

1971 – Signataire du Manifeste pour le droit à l’avortement, dit « des 343 salopes » et fondatrice avec l’avocate Gisèle Halimi de l’association « Choisir » qui milite pour l’Interruption Volontaire de Grossesse.

 

1972 - Publication de Tout compte fait, dernier volume de son œuvre autobiographique.

 

1974 – Fonde avec Anne Zelenssky la Ligue du Droit des Femmes, dont elle sera présidente jusqu’à sa mort.

 

1979 - Publication de Quand prime le spirituel, texte initialement refusé en 1937.

 

1980 – Mort de Jean-Paul Sartre (15 avril).

 

1981 - Publication de La Cérémonie aux Adieux suivi de Entretiens avec Jean-Paul Sartre.

Mort de Nelson Algren (9 mai).

 

1986 -  Mort (14 avril). Elle est inhumée au cimetière du Montparnasse auprès de Jean-Paul Sartre, la bague de Nelson Algren à son doigt.

 

 Loïc Di Stefano

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.