Biographies d'écrivains de tous temps et de tous pays.

Jean d'Ormesson - Biographie

Romancier, journaliste, éditorialiste, aimable causeur, toujours rayonnant d'une belle joie, Jean d'Ormesson est une figure littéraire et médiatique française ("bon client" des émissions littéraires comme Apostrophes, dont il est un des piliers). Père de l'éditrice Héloïse d'Ormesson, il est Académicien

1925. Naissance de Jean Bruno Wladimir François-de-Paule Le Fèvre, comte d'Ormesson, le 16 juin. Son père est diplomate, ambassadeur de France puis Ministre (1925), ami de Léon Blum. Il passe une enfance heureuse au Château de Saint-Fargeau (dans l'Yonne) qui appartient à sa mère, puis une partie de sa jeunesse dans les différentes ambassades (Bavière, Roumanie, Brésil) où travaille son père. 

1944. Après son baccalauréat et des classes préparatoires au lycée parisien Henri IV, il entre à l'Ecole normale supérieure, et prépare une licence de Lettres et d'Histoire, puis l'agrégation de philosophie. Puis il effectue son service militaire, à sa demande, chez les commandos parachutistes basés à Vannes.

1950. Il devient secrétaire général du Conseil international de la philosophie et des sciences humaines à l'UNESCO. Il en deviendra le Président en 1992. Commence alors une vie de conseiller ministériel et membre de délégations françaises à plusieurs conférences internationales.

1950. Il commence sa carrière dans la presse, donnant des articles à Paris-Match, Nice-Matin et Ouest-France.

1952. Il devient rédacteur en chef adjoint (1952-1971), puis rédacteur en chef, de la revue Diogène spécialisée dans les sciences-humaines et créée par Roger Caillois.

1962. Il épouse Françoise Béghin, héritière fortunée (son père est administrateur du Figaro depuis 1950 et PDG des sucreries Béghin-Say)

1970. Il prend la direction du Figaro. Il en devient directeur général de 1974 à 1977.

1973. Il est élu membre de l'Académie française, succédant à Jules Romain au fauteuil 12.

2002. Il est fait Grand Officier de l'Ordre de la Légion d'Honneur.

2012. Il fait ses grands débuts au cinéma en interprétant le Président François Mitterrand dans le film de Christian Vincent Les Saveurs du Palais. Il a auparavant fait une apparition dans Eloge de l'Amour (2000) de Jean-Luc Godard.

Bibliographie

  • L'Amour est un plaisir, 1956
  • Du côté de chez Jean, 1959
  • Un amour pour rien, 1960
  • Au revoir et merci, 1966
  • Les Illusions de la mer, 1968
  • La Gloire de l'Empire, 1971, Grand prix du roman de l'Académie française
  • Au plaisir de Dieu, 1974
  • Le Vagabond qui passe sous une ombrelle trouée, 1978
  • Dieu, sa vie, son œuvre, 1981
  • Mon dernier rêve sera pour vous, 1982
  • Jean qui grogne et Jean qui rit, 1984
  • Le Vent du soir, 1985
  • Tous les hommes en sont fous, 1986
  • Le Bonheur à San Miniato, 1987
  • Album de la Pléiade Chateaubriand, 1988
  • Garçon de quoi écrire, 1989, avec François Sureau.
  • Histoire du Juif errant, 1990
  • Tant que vous penserez à moi, 1992, entretiens avec Emmanuel Berl
  • La Fureur de lire la presse, 1992
  • La Douane de mer, 1994
  • Presque rien sur presque tout, 1995
  • Casimir mène la grande vie, 1997
  • Une autre histoire de la littérature française, 1997-1998
  • Le Rapport Gabriel, 1999
  • Voyez comme on danse, 2001, Prix Combourg
  • C'était bien, 2003
  • Et toi, mon cœur, pourquoi bats-tu, 2003
  • Une fête en larmes, 2005
  • La Création du monde, 2006
  • La vie ne suffit pas : Œuvres choisies, 2007
  • Odeur du temps, 2007
  • Qu'ai-je donc fait, 2008
  • L'enfant qui attendait un train, 2009
  • Saveur du temps, 2009
  • C'est une chose étrange à la fin que le monde, 2010
  • La Conversation, 2011
  • C'est l'amour que nous aimons, 2012
  • Un jour je m'en irai, sans en avoir tout dit, 2013
Aucun commentaire pour ce contenu.