Suivre ce groupe
Didier Daeninckx

Meurtres pour mémoire, attention chef d'oeuvre

Ecrivains et auteurs :
Editeur :
Thèmes :
il y a 2 semaines Suivre · Utile · Commenter


Les débuts de Daeninckx


Issu d’une famille modeste, ancien ouvrier typographe, Didier Daeninckx s’est imposé comme auteur de romans noir s’inscrivant dans une veine politique (dans le sillon du néo polar lancé par Jean-Patrick Manchette) avec Meurtres pour mémoire, publié à la Série noire en décembre 1983 et qui a obtenu le grand prix de littérature policière en 1985. C’est ce roman qui a beaucoup fait pour la réputation de Daeninckx auprès du public des amateurs de romans noirs. Voyons si trente ans après ça marche encore…


La mort de père en fils


Toulouse, début des années 80, le jeune Bernard Thiraud se fait assassiner. Étudiant en Histoire, il s’intéressait tout particulièrement aux documents administratifs des années noires. On confie l’enquête à l’inspecteur Cadin, flic récemment arrivé et plutôt marginal, qui se prend de passion pour la mort de Bernard Thiraud, jeune homme à qui la vie semblait promise. Lorsqu’il découvre que son père s’est fait tuer au moment de la manifestation d’octobre 1961, où les algériens se sont fait durement réprimer par la police du préfet Papon, Cadin ne peut s’empêcher d’établir un lien. Au point que son enquête va l’emmener dans les tréfonds de l’histoire française.


Un excellent roman noir


Meurtres pour mémoire fonctionne toujours trente ans après, grâce à sa construction et aussi au ton badin de l’inspecteur Cadin, le narrateur de l’histoire, doté d’un humour qui cache mal la noirceur tragique qui le ronge. Meurtres pour mémoire est aussi un roman politique, où les convictions de gauche de l’auteur affleurent : cela frappe le lecteur d’aujourd’hui, plutôt dépolitisé (sans compter que l’air du temps est plutôt à droite désormais). On retrouvera Cadin dans Lumière noire, Le bourreau et son double et Le facteur fatal mais, comme dirait l’autre, c’est une autre histoire… À découvrir en tout cas.


Sylvain Bonnet


Didier Daeninckx, Meurtres pour mémoire, Gallimard folio, juin 2016, 208 pages, 6,50 €

il y a 2 semaines Suivre · Utile · Commenter
Le salon littéraire
à suivre sur le salon littéraire










● LE MEILLEUR DES LIVRES

La sélection d'Annick Geille des meilleurs livres de la période avec des extraits exclusifs.





● LES RENCONTRES DU SALON
Retrouvez les interviews du Salon littéraire. 

 NE LISEZ PAS CES LIVRES !
Et si les écrivains eux-mêmes vous donnaient dix bonnes raisons de ne pas lire leurs livres !

biographies et résumés d'oeuvres
 BIOGRAPHIES D’AUTEURS
Panorama de la littérature de tous temps et de tous pays. Biographies d'auteurs.

 RÉSUMÉS D’ŒUVRES
Résumés et analyses des grandes œuvres de la littérature classique et moderne.

retrouvez nous aussi sur