Ecrire une critique
Louis de Chatel et Taya

Louis de Chatel et Taya

Les  photographies de Taya par Louis de Chatel offre des scènes théâtralisées presque irréelles au sein même du quotidien. L'artiste fait passer de l’illusion subie à l’illusion exhibée. De l'oeuvre naît ce qui vide et remplit le monde. Une béance... Lire la suite

Tom de Pékin : étoiles des neiges

Tom de Pékin : étoiles des neiges

Tom de Pékin graphiste, dessinateur, réalisateur et photographe, contrairement à ce que son nom indique est savoyard. Pour preuve ses rêves se passent souvent dans un chalet de montagne avec peau d’ours et odeur de fondue savoyarde. Mais si Tom se... Lire la suite

Harmony Korine : révision des poncifs

Harmony Korine : révision des poncifs

  Scénariste ("Kids") et réalisateur ("Gummo", "Julien Donkey-Boy"), Harmony Korine est un des artistes  signifiants de sa génération. Il impose son style et collabore avec d’autres créateurs (Christopher Wool, Brian DeGraw, Gus Van Sant, Mark... Lire la suite

Anne Voeffray : chercher la femme

Anne Voeffray : chercher la femme

Chez Anne Voeffray le visage semble parfois lointain parce qu’il n’est pas où le spectateur regarde. Il veut saisir un "centre" qui n’existe pas ou qui se décale. Il doit donc sortir le regard de son infirmité idéale pour réapprendre à voir où la... Lire la suite

Véronique L'Hoste : de tous les jours

Véronique L'Hoste : de tous les jours

Contre la mélancolie du monde, Véronique L’Hoste revêt sans doute son corps non seulement de soie et de belles chaussures à talons hauts mais surtout elle habille sa tête d’étranges "chapeaux". C’est la manière non de jouer la "rough girl", ou de... Lire la suite

Gilles Berquet : la Grande Autre

Gilles Berquet : la Grande Autre

Au sein de l'éclatement des procédures photographiques, Gilles Berquet propose des circuits où diverses possibilités de création se croisent. Néanmoins le photographe a horreur des effets. Toute l’œuvre fait jaillir la "chose" qui fait le lien avec... Lire la suite

Andrea Stern : dérives new-yorkaises

Andrea Stern : dérives new-yorkaises

Andrea Stern présente son livre ainsi : "J'étais une vraie loque, alors un ami m'a suggéré d’adopter un chien. Le lendemain, je suis rentrée chez moi avec un chiot de six semaines que j'ai appelé Suki: je pensais que ça voulait dire bonheur en... Lire la suite

Tamina Beausoleil la chirurgienne

Tamina Beausoleil la chirurgienne

Lorsqu’elle s’est regardée pour la première fois dans un miroir, Tamina Beausoleil ne s’est pas confessée. Elle n’a pas estimé qu’elle avait péché et n’a même pas eu l’idée de prier la Vierge Marie, les anges et tous les Saints. Pas question de... Lire la suite

Séverine Métraz au Fotofever

Séverine Métraz au Fotofever

Séverine Métraz (ici en compagnie d’Eric Ceccarini) a compris que, d'un visage, il ne faut pas retenir la prétendue identité mais la "visagéité". L'art peut la créer en s'arrachant à la fixité de l’identification sociale pour plonger vers l'opacité... Lire la suite

Marianna Rothen : indices et doutes

Marianna Rothen : indices et doutes

Dans Shadows in Paradise surgit des scènes de suspens d’un drame plus ou moins familial. Ce travail parle sans jamais de réponse à divers indices. Ne cherchant jamais les effets de chaleur ou de lumière, Marianna Rothen joue avant tout sur le jeu des... Lire la suite