Edward Olive le garnement

Edward Olive le garnement

  Edward Olive aime le  mystère et le secret qu’il souligne par effet de photographies « volées » en jouant sur le dehors et sur le dedans. Le corps absorbe ce que la lumière émet. L’univers est construit mais se veut irrationnel. Le tout dans une... Lire la suite

Soline Roux : la femme et son mystère

Soline Roux : la femme et son mystère

  Soline Roux remonte bien des orées. Elle pointille l’incommensurable afin que bredouille le désir sans qu’il se découvre.  Le corps devient ravin, ravine mais néanmoins il reste sous filets de protection et effets de drapés. Il prend part moins... Lire la suite

Les nu(é)es de Madeleine Froment

Les nu(é)es de Madeleine Froment

  Pour Madeleine Froment, le corps (féminin ou masculin) reste dans tous ces états. Pas question pour autant de rechercher une quelconque provocation superfétatoire. Certes rien n’est laissé sous cloche : tout est brut de décoffrage. Les... Lire la suite

Nick Meyer : le cours du temps

Nick Meyer : le cours du temps

  Nick Meyer tente de saisir l’esprit du Massachusetts et par delà son pays tout entier à travers des paysages et des portraits habités d’un fort sentiment de la vie et de la mort tant le jeune photographe est habité de l’angoisse du temps qui... Lire la suite

Les énigmes de Clémentine Belhomme

Les énigmes de Clémentine Belhomme

Clémentine Belhomme aime expérimenter la photographique argentique (moins « malléable » dit-elle avec raison) que le numérique et selon un goût prononcé pour l’hybridation. Celle-ci   permet de faire le pont entre différents médiums afin de créer une... Lire la suite

Jenny Lynn : fragments d’éros

Jenny Lynn : fragments d’éros

  Avec "Soliloquy" Jenny Lynn, au moment où elle explorait les arcanes de la photo couleur ou en noir et blanc a créé divers liens entre l’imaginaire et le réel. Apparemment il ne se passe rien sinon des poses étranges : si bien que chaque fois... Lire la suite

Rene Groebli : abandons

Rene Groebli : abandons

                    En 1954 que le photographe suisse René Groebli publie « Das Auge der Liebe  »   qui est plus un essai narratif qu’un recueil d’images. Celles-ci furent prises en France au cours de sa lune de miel avec Rita.   L’artiste capture... Lire la suite

Mirka Lugosi & Gilles Berquet : Astrée et Celadon

Mirka Lugosi & Gilles Berquet : Astrée et Celadon

                      Subtiles et provocatrices, impudiques sans pour autant révéler forcément l’intime, les œuvres de Mirka Lugosi et Gilles Berquet créent des jubilations. Elles révèlent la puissance du féminin et de sa spécificité.  Les... Lire la suite

Elisa Migda : “films muets”

Elisa Migda : “films muets”

L’expérience esthétique d’Elisa Migda  est autant existentielle que  photographique et rappelle la phrase de Berkeley  au sujet des images :“Esse est percipi” (“être c’est être perçu”).  Cette phrase demeure capitale pour comprendre le problème... Lire la suite

Claude Laurent l’attentive

Claude Laurent l’attentive

    Claude Laurent connaît bien les hommes – entendons les mâles ceux qui se conduisent avec leur queue dès qu’une main s’approche de leur golem à la gomme. Pour le prouver l’artiste crée en deux ou trois dimensions des « caricatures »... Lire la suite

Isa Sator : Sacrées nanas

Isa Sator : Sacrées nanas

                  Quel ouragan, quel frotti-frotta dans les peintures d'Isa Sator ! Formes et couleurs s'embrasent, cognent. Corps et âmes ignorent la paix. Bien des polissonneries sont de mise. Et   le corps ne prend part qu'au déséquilibre. Son Y... Lire la suite

David Turner : activités coupables – ou non

David Turner : activités coupables – ou non

Le jeu  photographique de la « Party » que   David Turner a initié dès 1990, dépend toujours de la photo qui a précédé celle qui est saisie et de la prochaine sur laquelle le Londonien n'a pas encore de prise. David Turner photographie... Lire la suite

Mue du matin en nuit américaine : Gabrielle Jarzynski  et Smith Smith.

Mue du matin en nuit américaine : Gabrielle Jarzynski  et Smith Smith.

                    Traces, preuves, références, indices, legs, fragmentent ou plutôt composent le livre-plateau d’amour et de mort de Gabrielle Jarzynski   et Smith Smith. Le noir sur blanc des mots de l’auteure porte chaque pensée au bord... Lire la suite

Vues du ciel : Mélanie Le Grand la panthéiste

Vues du ciel : Mélanie Le Grand la panthéiste

                    Plaçant son appareil au plafond, Mélanie Le Grand poursuit depuis10 ans un travail de prises de vue de scènes composées   à même le sol   où elle s’insère parfois en des ensembles légers et ludiques. La nudité n’est qu’un... Lire la suite

Robin Siegel : fashion et victimes

Robin Siegel : fashion et victimes

                    Robin Siegel sait faire ressortir de la nappe cendrée des apparences le pouvoir ou la hantise de l'air délétère sous effet de mode. Photographiant la « Fashion Week » de New York   il ne reste pas en attente pour mettre en... Lire la suite

Extension du domaine de la lutte féminine : Yasmina Bouziane

Extension du domaine de la lutte féminine : Yasmina Bouziane

                    D e père marocain et de mère française,   née à Washington, Yasmina  Bouziane poursuit par ses portraits de femmes (depuis « Inhabited by imaginings we did not choose ») la revendication d’une identité au sein même d’une... Lire la suite

Féeries diaphanes et quotidiennes de Maarit Hohteri

Féeries diaphanes et quotidiennes de Maarit Hohteri

Pour Maarit Hohteri le portrait à la fois "s'envisage" et se "dévisage. La photographe l’utilise pour documenter sa vie, saisir ses proches. En surgit un indicible fragile. La Finlandaise garde en elle toujours le même bonheur de capter son petit... Lire la suite

Habiter le silence : Veronika Marques

Habiter le silence : Veronika Marques

                      Chaque photo de Veronika Marques parle l’amour et peut-être son impossibilité. Tout est de l’ordre de la hantise et de l’approche. Comme si l’autre devait restée l'inconnue au seuil (presque) infranchissable. Parfois une... Lire la suite

Femmes et chevaux de feu  : Akasha Rabut

Femmes et chevaux de feu : Akasha Rabut

                    De passage à la Nouvelle Orléans Akasha Rabut rencontre deux motocyclistes femmes aux noms épiphaniques  « Tru » et « Love ».   Elles l’invitent parmi un groupe de  « bikeuses ». Elle  commence à les photographier... Lire la suite

Anja Niemi : femmes sous influence

Anja Niemi : femmes sous influence

                      Dans les photographies d’Anja Niemi le cintrage classique se décline et se dessine en données étrangères. Insolente l’artiste donne au corps une insolvabilité qui néanmoins permet de dénouer certains... Lire la suite