Bernard Pivot. Extrait de : La mémoire n’en fait qu’à sa tête

Bernard Pivot. Extrait de : La mémoire n’en fait qu’à sa tête

  EXTRAIT >   Un jour, il faut bien passer aux aveux. Reconnaître que mon incorruptibilité a connu une défaillance. Que mon souci de ne jamais ouvrir Apostrophes à l'un ou l'une de mes proches a été pris en défaut. Le secret a été bien gardé, c'est... Lire la suite