Écrire après Auschwitz ?

Écrire après Auschwitz ?

Colette Lambrichs n’a pu se résoudre à couler une retraite méritée sous prétexte que des banquiers frileux et un propriétaire maladroit aient laissé la trésorerie des Éditions de la Différence s’enfoncer toujours plus dans le rouge carmin jusqu’à ce... Lire la suite

Quand Lou écrivait à Guillaume Apollinaire

Quand Lou écrivait à Guillaume Apollinaire

Dès la seconde lettre, on est emporté par la force évocatrice de l’écriture érotique ; d’ailleurs l’éditeur ne s’est pas trompé, nous livrant à côté le fac-similé de cette lettre torride à l’écriture ronde, petite mais correctement lisible, qui nous... Lire la suite

Serge Filippini, J’aimerai André Breton : L’essentiel est le vraisemblable

Serge Filippini, J’aimerai André Breton : L’essentiel est le vraisemblable

Pour s’attaquer à une figure telle que celle de Breton, « pape du surréalisme », il faut avoir une bonne connaissance du personnage et de ses œuvres, car tout pourrait très vite sonner faux. Dans son roman J’aimerai André Breton , Serge Filippini se... Lire la suite

Tout terriblement : la poésie de Guillaume Apollinaire

Tout terriblement : la poésie de Guillaume Apollinaire

Le 9 novembre 1918 la grippe espagnole emportait Wilhelm de Kostrowitzky, sujet polonais, né à Rome en 1880, plus connu sous son nom de plume de Guillaume Apollinaire ; et comme la faucheuse pratique un humour noir piquant, la foule grondait sous ses... Lire la suite

Alcools : le cubisme poétique d’Apollinaire & Marcoussis

Alcools : le cubisme poétique d’Apollinaire & Marcoussis

Le 9 novembre 2018 marque le centenaire de la mort d’Apollinaire, à cette occasion Gallimard publie simultanément trois OVNI littéraires dont le premier est un fort joli coffret qui contient le fac-similé de l’exemplaire d’Alcools aquarellé par le... Lire la suite

Mémoires de guerre

Mémoires de guerre

Le 7 novembre 1918, dans les campagnes de l’Aisne, pour la première fois un clairon sonne le cessez le feu. Le nom du caporal Pierre Sellier devient célèbre. L’Armistice entrera officiellement en vigueur quatre jours plus tard. La Grande Guerre est... Lire la suite

Les prix littéraires 2018

Les prix littéraires 2018

Prix Interallié 2018 : - L’hiver du mécontentement de Thomas B. Reverdy (Flammarion) - - - - - - - - - - - Le Prix Wepler-Fondation La Poste 2018 a été décerné lundi 12 novembre 2018 à : Nathalie Léger pour La Robe blanche (éditions... Lire la suite

Brassaï, Grenier, Paris la Nuit

Brassaï, Grenier, Paris la Nuit

  Paris fut pour Brassaï "sa" ville, même s’il s’en éloigna. Ce n’est pas le cas de Grenier, éternel flâneur des deux rives et qu’importe  « si  les Parisiens ne sont pas aimables du tout, on s’en rend compte tous les jours dans les... Lire la suite

Les enfants de Nithard

Les enfants de Nithard

Oui, finalement, nous sommes tous les descendants de Nithard , voilà l’homme providentiel : comme toujours tapis dans l’ombre, il prend LA bonne décision, l’applique sans douter, persévère, convainc, et donc l’impose. Loin des fastes de la cour, des... Lire la suite

Michel Onfray et le prétexte Artaud

Michel Onfray et le prétexte Artaud

Rien n'y fait : Artaud demeure esclave de lui-même. Toute sortie de soi semble impossible : Les portes n'existent pas et on ne va jamais que nulle part que là où l'on est , écrit-il dans ses Cahiers du retour à Paris . Pourtant, avant ce constat... Lire la suite

Avec toutes mes sympathies

Avec toutes mes sympathies

Dans la famille, on se suicide comme chez les Hemingway, c’est chic, c’est atroce.   Il n’ y a pas de mot plus juste. Alex, le frère de la narratrice vient à 46 ans de se donner la mort, se jetant d’un pont à Montréal. Le drame avait été précédé de... Lire la suite

Sur les rails... littéraires

Sur les rails... littéraires

Difficile à croire, mais après l’amour et la guerre vient le train dans l’histoire de la littérature. Les auteurs semblent fasciner par les voyages en train. Dans La modification de Michel Butor, le héros fait des allers-retours en Italie et... Lire la suite

Pour & contre l’amour : la grande illusion de Lavie

Pour & contre l’amour : la grande illusion de Lavie

Mon ange silésien est contre, je suis pour, est-ce pour autant qu’il durera trois ans et s’éteindra ou que nous agissons l’un et l’autre dans le contraire d’une posture mais bien dans l’approche d’une problématique qui s’appréhende aussi facilement... Lire la suite

Un empêchement… de tourner en rond

Un empêchement… de tourner en rond

L’art de faire de la politique est un mimésis d’une grande précision, à la manière de ces quantièmes perpétuels pensés et conçus dans les plus reculées des vallées suisses. Chaque mot, posture, intention, regard, rencontre, acte pèse sa plume... Lire la suite

Jan Palach : entre mythe & réalité

Jan Palach : entre mythe & réalité

Cet étudiant qui s’immola le 16 janvier 1969 est devenu un mythe tchèque – après avoir été néanmoins oublié durant vingt ans : est-ce pour autant compréhensible, justifiable de se suicider pour une cause ? Anthony Sitruk en est convaincu : parti sur... Lire la suite

Femme & écrivain : Simone de Beauvoir dans l’œil du cyclone

Femme & écrivain : Simone de Beauvoir dans l’œil du cyclone

La voilà la femme, la vraie, l’authentique comme dirait Hugolin de sa voix chantante à l’accent provençal, voilà Simone de Beauvoir telle qu’en elle-même, non passionaria ni porte-drapeau mais femme libre. Engagée, certes, mais avant tout pour – et... Lire la suite

Luminitza C Tigirlas : Rilke, l’amour et son lointain

Luminitza C Tigirlas : Rilke, l’amour et son lointain

Qu’on se rassure : l’essai de L.C. Tigirlas évite tout langage pseudo scientifique prétentieux. L'essayiste sait que ce qui se conçoit clairement s’écrit de même. Pour autant l’auteure plonge au fond des tourments de Rilke. En ses errements, celui qui... Lire la suite

La correspondance Picasso / Cocteau : je t’aime moi non plus

La correspondance Picasso / Cocteau : je t’aime moi non plus

Une amitié n’est pas un long fleuve tranquille, une relation amicale forte est tenue aux mêmes exigences que la relation amoureuse, aux mêmes errements, aux mêmes hésitations, aux mêmes quêtes d’approbation de l’Autre, surtout quand ce sont deux... Lire la suite

Cahiers de Damas : la splendeur de la vérité

Cahiers de Damas : la splendeur de la vérité

Dans notre société du Spectacle il y a deux sortes d’hommes : le mondain germanopratin, toujours à gauche et jamais fier d’être français, profitant du système tout en griffant un peu, juste ce qu’il faut pour tenter une pirouette, la figure de style... Lire la suite

JEAN-PATRICK MANCHETTE ET LA RAISON D'ECRIRE

JEAN-PATRICK MANCHETTE ET LA RAISON D'ECRIRE

Nada ou l’Ardeur quand même.  Alors que plusieurs nouvelles adaptations cinématographiques des romans de Jean-Patrick Manchette se préparent, un ouvrage collectif intitulé "Jean-Patrick Manchette et la raison d’écrire" entreprend, au-delà de son... Lire la suite