Georges Ambrosino, Georges Bataille : comment sauver la planète ?

Georges Ambrosino, Georges Bataille : comment sauver la planète ?

La correspondance de Bataille et d’Ambrosino découvre l’évolution postérieure à la guerre de leur société secrète et avant-gardiste à partir d’une complicité renouée qui continue jusqu’en 1947. Après les choses se gâte mais tout n’est pas perdu. Pour... Lire la suite

Georges Bataille : « Dirty » ou la suffocation

Georges Bataille : « Dirty » ou la suffocation

                      Dans « Dirty » (au nom choisi à dessein)   Bataille met en scène  l’auto-humiliation en public. Ou si l'on préfère  l’excès du «  mal » qui le fascine et ressort de ce que certains qualifièrent de... Lire la suite

Georgina Tacou : fusains, fuseaux, fusées

Georgina Tacou : fusains, fuseaux, fusées

        Georgina Tacou, “Lady Color”, coll. “In Edwarda », Editions Derrière la salle de bains, Rouen.   L’écriture de Georgina Tacou tient un déchirement d’écume et du clapotis des vagues, elle jette aussi dans le brouhaha de fissures des... Lire la suite

Georges Bataille et Damien Daufresne : miroirs sans buée

Georges Bataille et Damien Daufresne : miroirs sans buée

                      Georges Bataille et Damien Daufresne, « L’être indifférencié n’est rien », Fata Morgana, 2013, 24 pages, 450 E.     Ce que les mots de Bataille ouvrent dans le corps « indifférencié » pour permettre sa renaissance... Lire la suite

Georges Bataille : La Fascination du Mal de Pascal Louvrier.

Georges Bataille : La Fascination du Mal de Pascal Louvrier.

  En débutant la rédaction de cet article, je n’ai cessé de penser que j’aurais sans doute aimé qu’il y en ait au moins un pour jouer les entremetteurs, un passeur pour me guider, jeune adulte, vers la langue noire de G.Bataille . Un… ou une, peut... Lire la suite