Interview. Pierre Pelot : "Je suis un écrivain ; c’est la seule chose dont je suis certain"

Interview. Pierre Pelot : "Je suis un écrivain ; c’est la seule chose dont je suis certain"

Les Presses de la Cité viennent de republier un pur chef d’œuvre de Pierre Pelot, l’écrivain aux 200 romans : C’est ainsi que les hommes vivent ? EN 1999, un écrivain, revient dans son village natal vosgien à la recherche de fragments de sa... Lire la suite

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Meilleurs vœux, comme on dit

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Meilleurs vœux, comme on dit

Il est des choses qu’on se doit de ne pas manquer. Les fêtes de fin d’année, Noël, les vœux, les machins sont sur la liste. Et pourtant pas vraiment obligatoires. Ça pourrait même être facilement gonflant. Mais ça peut servir aussi, si c’est prétexte... Lire la suite

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Hit-parade, en quelque sorte

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Hit-parade, en quelque sorte

« Le spectacle continue », c’est ce qu’on dit sur la scène, sur la piste, quand un drame a frappé et endeuillé les artistes en représentation. C’est un principe, une coutume du métier. Une habitude. Une tradition. C’est ainsi que cela se fait. Pour la... Lire la suite

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Le Père Noël passe-t-il aussi par les tuyaux des vieux fourneaux ?

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Le Père Noël passe-t-il aussi par les tuyaux des vieux fourneaux ?

Cher Monsieur Noël, Je sais bien que tout le monde vous appelle « Père Noël » et que c’est entré dans les mœurs, comme qui dirait une tradition, seulement moi les traditions ça ne me fait pas danser, et d’un, et de deux il y en a quand même un... Lire la suite

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Cher Éric Rochant, bravo et merci…

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Cher Éric Rochant, bravo et merci…

Tout à coup, surgissant, un coup de bonheur, un régal. Un cadeau, en quelque sorte, un de ces vrais cadeaux que peuvent vous faire une personne qui vous aime, ce qui a pour effet réversible d’être un cadeau qu’on va aimer forcément, par juste... Lire la suite

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : La guerre du castor

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : La guerre du castor

Once upon a time, un jeune garçon au fond des bois, en tout cas en lisière, qui avait décidé de raconter des histoires par écrit, et par dessin aussi, et donc accessoirement de vivre en pratiquant cette occupation pour le moins étrange. (Étrange ? Si,... Lire la suite

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : De l’importance de l’importance

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : De l’importance de l’importance

Les auteurs de chroniques, dans les journaux et ailleurs, s’imaginent toujours que le sujet traité dans leurs lignes par leur plume, leurs mots, est d’importance. De toute première importance. Bien évidemment. Il ne manquerait plus que cela ne fût pas... Lire la suite

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Honte bue

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Honte bue

Pour le moment, non merci, sans façon. C’est étrange, mais – non, ça n’a rien d’étrange. J’avais failli écrire, en départ de cette bavarderie : « C’est marrant »… mais ce n’est pas marrant non plus. Ni bizarre, ni curieux, ni rien de tel. Ni même... Lire la suite

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Rien que des racontars

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Rien que des racontars

Ce qu’il y a de bien avec une bibliothèque c’est que c’est rempli de livres. Et que c’est même fait pour ça. Et que c’est un peu à quoi on les reconnaît. Avec l’odeur de papier plus ou moins vieux, plus ou moins frais, l’odeur des générations réunies,... Lire la suite

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Abdallah bat Charlie 10 512 000 à 1

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Abdallah bat Charlie 10 512 000 à 1

Abdallah Ben Abdel Aziz Al-Saoud sont morts vendredi 23 janvier à Ryad, des suites d’une pneumonie commune. Ils avaient 91 ans. Ce n’était plus tout à fait une jeunesse. En 1924, à l’âge de 0 ans, quand il était donc encore seul au monde, ni... Lire la suite

La chronique de Salon de Pierre Pelot : Non, dieu n’est pas grand, mais il s’appelle Charlie

La chronique de Salon de Pierre Pelot : Non, dieu n’est pas grand, mais il s’appelle Charlie

Ne croyez pas les avoir vaincus. Ne croyez pas avoir « vengé votre prophète » comme vous l’avez braillé, vos meurtres accomplis. Votre pauvre prophète que vous êtes les premiers à enculer sauvagement en agissant comme vous le faîtes, croyant sans... Lire la suite

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Club Parad’

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Club Parad’

C’est l’histoire d’une bande de potes qui arrivent au paradis. Bon. Alors ils se retrouvent là, au début ils sont un peu sonnés, ils se demandent bien pourquoi, et quoi et comme, et ce qu’ils ont fait pour mériter ça. Ils ne comprennent pas... Lire la suite

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Pépites et autres trésors

La Chronique de Salon de Pierre Pelot : Pépites et autres trésors

  Il y a peu, je le disais déjà, et ce n’est pas une raison pour ne pas le répéter. On ne va pas se gêner. Je disais donc : Je ne sais pas vous, mais moi en tout cas, si. Il y avait longtemps que je n’avais pas mis le nez dans une BD qui me laisse... Lire la suite

Interview - Pierre Pelot, raconteur d’histoires

Interview - Pierre Pelot, raconteur d’histoires

Écrivain prolifique, Pierre Pelot a publié plus de 180 romans, sans compter les nouvelles… On se souvient de L’Été en pente douce (1981), adapté au cinéma en 1987 par Gérard Krawczyk, avec Jacques Villeret, Jean-Pierre Bacri et Pauline Lafont, ou... Lire la suite