Witold Gombrowicz : l'invention du secret

Witold Gombrowicz : l'invention du secret

Witold Gombrowicz , le cachetier, cultivait une certaine odeur de sainteté dans son Journal officiel. Il prouve dans celui-ci sous forme de notes sèches tout sauf un exhibitionnisme même s’il avoue certaines exhibitions effacées ( par une extrême... Lire la suite

Faut-il sauver le brave soldat Svejk ?

Faut-il sauver le brave soldat Svejk ?

Il arrive un point au-delà duquel la bêtise devient attendrissante, l’extrême stupidité un charme qui rend au benêt – ou au ravi, comme l’on dit en Provence – sa place centrale dans la comédie humaine. Et l’on rejoint la maxime évangélique, heureux... Lire la suite

Les Marcheurs : déambuler ou mourir, le défi de Frédéric Mars

Les Marcheurs : déambuler ou mourir, le défi de Frédéric Mars

Initialement paru en 2011, ce drôle de polar qui mêle analyse politique et intrigue menée à cent à l’heure, captive le lecteur dès les premières pages. C’est fort bien troussé, comme disait le tailleur de ma grand-mère, preuve que ce type de... Lire la suite

C'est bien Vincent qu’on assassine

C'est bien Vincent qu’on assassine

Vincent Van Gogh était très loin d'être fou, il était surtout insatisfait, habité par une rage lanciante, frustré face à la peinture qu’il faisait et qui n’avançait pas assez vite vers ce qu’il désirait… Il n’était donc pas dépressif et n’aurait... Lire la suite

Maîtres et complices, de Gabriel Matzneff : Sur les sommets

Maîtres et complices, de Gabriel Matzneff : Sur les sommets

"Quoi de neuf ? Molière ". La célèbre boutade de Sacha Guitry – mais était-ce bien une boutade ? – pourrait être transposée aujourd’hui. Il suffirait de remplacer Molière par Matzneff. Rien de plus roboratif que de lire ce dernier. Le lire ou, en... Lire la suite

Vous n’avez jamais lu Croc-Blanc !

Vous n’avez jamais lu Croc-Blanc !

Eh oui, cher lecteur, c’est sans doute la triste vérité, vous en avez eu une version abrégée et adaptée pour la jeunesse, car le roman de Jack London, Croc-Blanc (White Fang ) n’a pas été écrit à l’intention des jeunes lecteurs, mais pour un public... Lire la suite

Dior : l'architecte de l'éphémère

Dior : l'architecte de l'éphémère

Entre 1947 et 1957, date de sa mort à 52 ans, Christian Dior révolutionna la mode avec : "des robes tendres, du joli, du seyant et cette profusion de tissu qui signait la fin des restrictions " : le New look. Une de ses robes avait 40 mètres de... Lire la suite

L’Enfer est vide pour Walt Longmire, le shérif de Craig Johnson

L’Enfer est vide pour Walt Longmire, le shérif de Craig Johnson

Prenez le plus dangereux criminel des États-Unis – Raynaud Shade –, placez-le dans le massif des Big Horn Mountains, un contrefort des Rocheuses, préparez la tempête de neige du siècle et faites-le alors s’évader. Ajoutez-y la malchance qu’il dépende... Lire la suite

HHhH: un pénible et indigeste roman

HHhH: un pénible et indigeste roman

« Himmlers Hirn heisst Heydrich » : un livre sur l’assassinat de Reinhard Heydrich , « l’homme le plus dangereux du IIIe Reich » : l’ouvrage se présente à la fois comme historique et romanesque, empruntant à l’autobiographie, à la biographie et à la... Lire la suite

Michel Benoit, Dernier fric-frac :   Digne de Michel Audiard

Michel Benoit, Dernier fric-frac : Digne de Michel Audiard

Dès que j'eus refermé Dernier fric-frac , le polar de Michel Benoit, j'eus l'image de Belmondo adressant un clin d'oeil à une jeune starlette en s'éloignant au volant d'une Triumph TR4... Le Bebel de 100 000 Dollars au soleil  ou de Pierrot le fou ,... Lire la suite

Haruki Murakami, 1Q84 : La chrysalide des mots

Haruki Murakami, 1Q84 : La chrysalide des mots

La malédiction du monde moderne, c'est notre aliénation au monde visible : une réalité froide, solitaire, mais saturée d'informations. Haruki Murakami, le plus célèbre écrivain japonais actuel, ouvre tous nos sens à l'invisible. Sa trilogie 1Q84 est... Lire la suite

Shelley, La Révolte de l’Islam – Un poème en douze chants

Shelley, La Révolte de l’Islam – Un poème en douze chants

Poète maudit, poète visionnaire, poète prolifique, Percy Shelley n’aura pas fini de marquer les esprits même bien des décennies après sa mort ; Percy le fou qui racontait ses hallucinations, faisait enrager tout son entourage mais surtout voulait... Lire la suite

Ionesco/ Jean voyage outre-tombe

Ionesco/ Jean voyage outre-tombe

Quand Dante visite l'Enfer à la recherche de Béatrice, Eugène Ionesco s’enhardit nettement moins loin pour régler ses comptes… en famille ! Ce qui ne l’empêche pas pour autant de naviguer entre horreur et stupéfaction, la dérision en plus, léguant... Lire la suite

La Destruction du Parthénon ou le miroir de l’absurde

La Destruction du Parthénon ou le miroir de l’absurde

Ce (très) court roman qui s’apparenterait plutôt à une nouvelle peut se voir comme une fable politique : un jeune homme en phase dépressive applique au pied de la lettre la sentence des Surréalistes grecs lancée en 1944 : faire sauter le Parthénon !... Lire la suite

Meursault, contre-enquête : le déni de Kamel Daoud

Meursault, contre-enquête : le déni de Kamel Daoud

  Comment peut-on se tromper de la sorte ? Ce livre m’est tombé des mains à moult reprises, tant par le rejet que provoque la mauvaise écriture, tant par l’insupportable ton que le narrateur se donne et prend vis-à-vis d’Albert Camus que par le... Lire la suite

Ivanhoé… aux temps béni de la chevalerie

Ivanhoé… aux temps béni de la chevalerie

En provenance direct de la Pléiade. Si vous n’avez pas eu le loisir d’y porter vos yeux. Ou les moyens de vous l’offrir, l’éditeur fait un geste citoyen. C’est à la mode. Nuit debout d’un côté. Editeur droit dans ses bottes de l’autre : hé quoi, y’a... Lire la suite

Remonter l’Orénoque, Mathias Enard en première intention

Remonter l’Orénoque, Mathias Enard en première intention

Remarquablement adapté au cinéma par Marion Laine sous le titre À cœur ouvert , avec Juliette Binoche et Édgar Ramìrez (qui donna aussi une très belle interprétation du célèbre mercenaire Carlos), ce deuxième roman de Mathias Enard (prix Goncourt... Lire la suite

Fabienne Jacob : il n’y a pas d’âge pour être heureux

Fabienne Jacob : il n’y a pas d’âge pour être heureux

Du bonheur de lire découle toujours ce désir d’ailleurs, sorte de quête d’absolu que seul le style parvient à restituer par l’enivrement du lecteur pris dans la toile d’araignée des arpèges littéraires qui imposent leur petite musique de vie. Pierre... Lire la suite

L'ami retrouvé de Fred Uhlman : Le plaisir des classiques...

L'ami retrouvé de Fred Uhlman : Le plaisir des classiques...

Stuttgart, 1932. La vie du lycée Karl Alexander Gymnasium, et en particulier celle d’un adolescent, Hans Schwartz, jeune juif de bonne famille, se trouve bouleversée lors de l’arrivée d’un nouvel élève, Conrad Graf von Hohenfels, issu d’une illustre... Lire la suite