Ecrire une critique
Instinct nomade n°10 : spécial Giono

Instinct nomade n°10 : spécial Giono

Lorsqu’on change une lampe de place, chaque objet dans la maison se trouve éclairé différemment. Lorsqu’on change soi-même de place, on voit chaque chose dans une nouvelle perspective. Pour ceux qui, eux, n’auraient pas bougé, il est bon de dire... Lire la suite

Henri Pertus, peintre admirable !

Henri Pertus, peintre admirable !

Fils du peintre Ferdinand Pertus et descendant, par sa mère, du sculpteur Louis Guillaume Fulconis qui réalisa la Coupo Santo , Henri Pertus naît à Nîmes en 1908, il meurt à Toulon en 1988. Voilà un peintre que j’aurais bien aimé connaître... Lire la suite

Surréalisme n'est pas mort, pas enterré !

Surréalisme n'est pas mort, pas enterré !

Surréalisme ? Qu'est-ce à dire ? Quelque chose de peut-être bien contemporain à l'apparition de l'homme sur la Terre, existant donc depuis toujours ou presque – car n'est-ce pas déjà tout de même surréaliste comme geste que celui de peupler de... Lire la suite

"Et la nuit passera sans pouvoir nous réduire" : revue Folazil n°3

"Et la nuit passera sans pouvoir nous réduire" : revue Folazil n°3

Jouant sur différents échos soulignés par les dessins de Martin Fuster, les quatre auteurs de cette "Nuit" de presque ivresse équarrissent, élaguent tout discours afin que la poésie devienne verticale. Ils maintiennent le langage ouvert et... Lire la suite

Eros et les surréalistes, revue Mélusine

Eros et les surréalistes, revue Mélusine

 La revue thématique Mélusine   d édiée à l’analyse du    surréalisme   ressemble plus à  un livre qu'une revue puisqu'elle se présente sous forme d'un broché d'environ 300 pages.  Le numéro XXXV  de mars 2015 intitulé  Eros, c'est la vie,   ... Lire la suite

Une nuit au Congo : Jean Depara

Une nuit au Congo : Jean Depara

Il fut un temps où les congolaises des sixties pouvaient traverser en robe légère le nocturne sous la lumière gris argent de la lune et celles plus crue des spotlights de boîtes de nuit plus ou moins interlopes.   Dans le dédale croissant de la ... Lire la suite

L’île insurgée et son goût de saké

L’île insurgée et son goût de saké

La revue Passage d’encres propose un voyage au cœur du Japon, de ses mythes et des ses stéréotypes revisités. Certains textes remontent l’amont, gagne des sources perdues de la mémoire et du rêve à travers artistes et écrivains japonais mais aussi... Lire la suite

Lancement de la revue "Portrait - le monde en tête"

Lancement de la revue "Portrait - le monde en tête"

L'art du portrait est n'est ni fonction de la matière ni de l'artiste, mais d'une relation particulière entre le sujet et la façon de l'appréhender. Art plastique, littérature, photographie, tous les arts proposent une évolution du portrait, mais... Lire la suite