Les nuits de Williamsburg

Les nuits de Williamsburg

« Samuel Goldblum se vit congédié, sans autre forme de procès, de la maison d’édition prestigieuse où il avait fourbi ses armes de plumitif, quinze ans durant. Le coup était rude. » Le temps de la remise en cause est venu. L’ère du dilettantisme dans... Lire la suite

Fausse route de Pierre Mérindol : Un coup de poing à travers les lorgnons

Fausse route de Pierre Mérindol : Un coup de poing à travers les lorgnons

Il y a des lectures qui vous prennent comme la route. Une envie de partir. Un coup de poing à travers les lorgnons. Votre serviteur ignorait jusqu’à l’existence de Pierre Mérindol, écrivain. Un nom d’apéritif des Cévennes ? Un genre de pseudo pour... Lire la suite

L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, de Romain Puértolas : Entre la chèvre et le chou

L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, de Romain Puértolas : Entre la chèvre et le chou

La seule lecture du titre laisse présager la nature de ce roman que l'on devine d'emblée loufoque à souhait. Le premier tiers répond à cette attente. On y suit les aventures d'un fakir hindou de second ordre, escroc assez minable mais portant beau, "... Lire la suite

Amour perdu de William Cliff : La solitude immense de notre existence

Amour perdu de William Cliff : La solitude immense de notre existence

Immense existence ! William Cliff célèbre celle-ci depuis des lustres, dans des poèmes de formes fixes – ballades, sonnets et autres dizains –, qui « racontent » en vers réguliers une vie que les bien-pensants qualifieront d’irrégulière. Le poète a... Lire la suite

Huit quartiers de roture, Henri Calet chiffonnier de son passé

Huit quartiers de roture, Henri Calet chiffonnier de son passé

Miracle : un nouveau Calet ! Jean-Pierre Baril, affûtant la biographie consacrée à l’auteur du Tout sur le tout – attendue depuis longtemps par les amateurs ! –, établit, annote et présente ce « Petit guide des XIXe et XXe arrondissements... Lire la suite

Christine Van Acker : Ici, chroniques savoureuses d’une néo-rurale

Christine Van Acker : Ici, chroniques savoureuses d’une néo-rurale

Peut-on s’emmerder à la campagne ? Surtout quand a fait le choix de s’y retirer et changer de vie ? Christine van Acker, citadine, vient de poser ses valises dans le “trou du cul du monde”, tout au bas de la carte de la Belgique , un village... Lire la suite

Les carnets d’André Blanchard : misanthrope rouspéteur

Les carnets d’André Blanchard : misanthrope rouspéteur

Je m’empiffre mon Blanchard tous les deux ans comme d’autres lisent leur journal chaque matin. Inutile de dire, alors, qu’on est là dans l’ordre du rituel, cette seule idée suffisant à déminer tout ce que peut avoir d’objectif la notion de critique.... Lire la suite

Grand absent de Laurent Graff : une vue sur le vide

Grand absent de Laurent Graff : une vue sur le vide

Dans la veine de son précédent recueil (1), Laurent Graff poursuit son exercice d'observation du vide contemporain en intégrant cette fois les rouages mêmes de la machine. Si ses précédents personnages se fondaient dans le décor ou s'attachaient,... Lire la suite

Chandeleur l’artiste, d’Albert Vidalie : une saga banlieusarde au ton doux-amer

Chandeleur l’artiste, d’Albert Vidalie : une saga banlieusarde au ton doux-amer

Voici un roman comme il y a peu de chance qu’on en lise désormais beaucoup, pour la bonne et simple raison qu’il repose sur l’observation d’un monde disparu. Celui des petites gens qui peuplaient, naguère encore, la banlieue parisienne. Une banlieue... Lire la suite

Anna Gavalda, Billie : Un conte qui est aussi un hymne à la liberté

Anna Gavalda, Billie : Un conte qui est aussi un hymne à la liberté

Franck et Billie se retrouvent au fond d’un ravin lors d’une  randonnée en Cévennes qui tourne mal. Lui tombe dans le coma, elle, passe la nuit à se confier à une étoile en attendant un matin meilleur. Et elle a de quoi raconter... Lire la suite

Albert Vidalie, l’enchanteur de banlieue

Albert Vidalie, l’enchanteur de banlieue

Le Dilettante continue d’épousseter les meilleurs livres du second rayon, en remettant sur le marché un roman, Chandeleur l’artiste , paru chez Julliard en 1958. Dédié à mon ami Antoine Blondin , ce récit parcourt une banlieue Sud qui ressemble au... Lire la suite

Jean-Claude Lalumière, La Campagne de France : En avant, marche !

Jean-Claude Lalumière, La Campagne de France : En avant, marche !

Jean-Claude Lalumière ne rechigne pas devant les métaphores guerrières. Son  premier roman, publié par Le Dilettante en 2010, s'intitulait Le Front russe . Il n'avait rien à voir avec Stalingrad ou les combats de la Seconde guerre mondiale. C'était... Lire la suite

André Blanchard, A la demande générale : Vertus et délices de la chronique

André Blanchard, A la demande générale : Vertus et délices de la chronique

On ne dira jamais assez le mérite des diaristes. Des chroniqueurs. Des mémorialistes. De ceux qui prennent la peine de consigner, quasiment au jour le jour, les événements de leur vie. Leurs découvertes et leurs émois. Leurs sentiments sur le monde... Lire la suite

Ambrose Bierce, le fabuliste

Ambrose Bierce, le fabuliste

Maître incontesté de l’humour noir (hélas omis par Breton dans l’anthologie que le surréaliste dressa du genre), auteur d’un Dictionnaire du Diable maintes fois réédité, Ambrose Bierce (1842-1914 ?) fut sans doute le plus british des... Lire la suite

Milan Dargent, Le tournant de la rigueur : Sex, Love and Rock 'n' Roll

Milan Dargent, Le tournant de la rigueur : Sex, Love and Rock 'n' Roll

Un échantillon : « Guillaume, résigné à la défaite, se mit en quête des toilettes, l’endroit où se mesure le succès d’une soirée. Après avoir ratissé tout le rez-de-chaussée sans rien trouver, il monta à l’étage. Pas de doute ; les toilettes étaient... Lire la suite

Soluto, Glaces sans tain :Miroir, mon beau miroir...

Soluto, Glaces sans tain :Miroir, mon beau miroir...

L'utilité des glaces sans tain n'est plus à démontrer. Elles permettent de voir sans être vu, de préférence des scènes interdites. Les bordels de jadis en faisaient grand usage. Elles ont un petit côté suranné, évoquent le vaudeville, les alcôves et... Lire la suite

René Laporte, Notre dernier bien : la solitude. Une oeuvre rare

René Laporte, Notre dernier bien : la solitude. Une oeuvre rare

Hôtel de la solitude  fait partie de ces récits dans lesquels on se love en mettant, le temps d’une échappée, la vie entre parenthèses. En une centaine de pages, le « bavard et joueur, buveur et coureur » impénitent qu’est Jérôme Bourdaine va en... Lire la suite

Les grosses marmites de Soluto

Les grosses marmites de Soluto

Tout est question d'optique. Vu de loin, le livre de Soluto, Glaces sans tain , a tout pour plaire. D'abord il ne se plie pas aux formats conventionnels : quatre récits le composent, qui, par leur longueur, évoquent la Novelle  germanique plutôt que... Lire la suite

Le Souilleur de femmes d'Oxford, de Gary Dexter : Sex and the Mystery

Le Souilleur de femmes d'Oxford, de Gary Dexter : Sex and the Mystery

Le dessin de couverture, détournement de la caricature anonyme de Sigmund Freud intitulée "What's on a Man's Mind", universellement connue (on y voit le visage et le cerveau du Docteur vampirisé par des femmes nues dans des poses lascives), donne déjà... Lire la suite

Jean Forton, La vraie vie est ailleurs : du Mauriac que se serait lâché !

Jean Forton, La vraie vie est ailleurs : du Mauriac que se serait lâché !

Ce roman faillit ne jamais paraître : l’insuccès de l’auteur, Jean Forton (1930-1982), le relégua aux oubliettes après quelques romans mal appréciés, donc peu vendus. Ce n’est pourtant pas ce qu’on appelle un fond de tiroir, mais un ouvrage dense, qui... Lire la suite