Joshua Cohen : les épingles et le jeu

Joshua Cohen : les épingles et le jeu

Comme tout grand écrivain Joshua Cohen s'est construit en prenant les contrepoints de ses grands aînés : Roth, Bellow (Singer est épargné). Il leur porte une estime morte en soulignant les stéréotypes qu'ils ont véhiculés et qui ont instauré selon lui... Lire la suite

Moix à Orléans : héraut ou salaud ?

Moix à Orléans : héraut ou salaud ?

Donneur de leçons, pourfendeur des injustices, moralisateur, Yann Moix se veut l’annonciateur d’un meilleur. Ou le dénonciateur d’un mal qu’il voit partout dans sa paranoïa suprême. Mais est-il honnête ? Peut-on toujours le croire ? Doit-on remettre... Lire la suite

La tendresse du crawl

La tendresse du crawl

Dans ce court roman, emprunt de tendresse et de délicatesse, une femme écrit l’amour à cinquante ans. Celui que l’on n’attendait plus et que l’on sait éphémère. L’argument tient en quelques lignes : Colombe, la femme  qui détient le record de « la... Lire la suite

La séquestration, selon Nicolas Cano

La séquestration, selon Nicolas Cano

Dans un espace propre à dominante de blanc, un homme vit un cauchemar. Il est enfermé  (séquestré?) dans un espace high tech de deux mètres sur trois, sans porte ni fenêtre, évoquant les hôtels-capsules japonais en bien pire.  Sa vie défile en photos... Lire la suite

Voir Gandhi de Frédéric Richaud

Voir Gandhi de Frédéric Richaud

Ce qui est passionnant dans Voir Gandhi , c'est de voir Lanza del Vasto agir et réagir dans les questionnements, les joies et les épreuves, c'est cheminer ainsi de près avec lui depuis le début de sa quête jusqu'au débouché, « nel mezzo del cammin » ,... Lire la suite

Bonnes (excellentes !) nouvelles de Gérard Oberlé

Bonnes (excellentes !) nouvelles de Gérard Oberlé

Publier un livre, c'est un peu comme se foutre à poil. Gérard Oberlé   D'abord ami de Norge, puis de Jean Mogin et Lucienne Desnoues, par eux devenu également proche du peintre Serge Fiorio, Gérard Oberlé fait paraître cette fois-ci un... Lire la suite

L'ère des suspects

L'ère des suspects

Dans une banlieue perdue, la « cité noire de Versières  », un adolescent  d'origine maghrébine apparemment sans histoires est retrouvé mort, près d'une voie de RER. Très vite, un jeune policier est suspecté de l'avoir poursuivi et acculé. C'est déjà... Lire la suite

Pierre Bénichou : Bossuet à Bobino !

Pierre Bénichou : Bossuet à Bobino !

Pierre Bénichou n’a publié qu’un livre ! Et encore, ce livre n’est qu’une compilation de chroniques funèbres, de nécros parues dans le Nouvel Obs quand il y officiait. Mais voilà deux restrictions de trop, et qui donnent à penser qu’on fait la fine... Lire la suite

Delphine Coulon, Une fille dans la jungle : Seuls au monde

Delphine Coulon, Une fille dans la jungle : Seuls au monde

Six enfants entre 8 et 17 ans : deux filles, l’une vient d’Ethiopie, l’autre d’Albanie ; quatre garçons, Afghans. Ils n’ont pour points communs que l’errance sur les routes du globe et à l’exception d’un seul, Ibrahim, leur décision de ne pas quitter... Lire la suite

Pauline Dreyfus et le Bouddha en habit vert : Immortel, enfin

Pauline Dreyfus et le Bouddha en habit vert : Immortel, enfin

En été 1968, Paul Morand se résout finalement à reconduire sa candidature pour l’Académie française. Il s’agit de trouver un remplaçant au fauteuil numéro 11, celui de Maurice Garçon, mais c’est déjà la cinquième fois qu’il s’y colle… L’envie s’est... Lire la suite

La prétention philosophique : Denis Grozdanovitch

La prétention philosophique : Denis Grozdanovitch

   Dans le formidable cortège humain des penseurs  médiatiques, Denis Grozdanovitch reste un prince sans rire. La foule de qui veut pas passer idiot le saluera. Il y a loin pourtant des « exercices d’imbécillité » prônés par Valère Novarina pour... Lire la suite

Mâcher la poussière

Mâcher la poussière

Il y a du Dino Buzzati dans le nouveau roman d’Oscar Coop-Phane. À la fois par son atmosphère et par sa dramaturgie, sans oublier la petite touche surréaliste et le côté un peu suranné du style. Davantage proche de sa nouvelle Sept étages que du... Lire la suite

Gaël Faye, Petit pays

Gaël Faye, Petit pays

Un jeune homme de trente ans, Gaby se souvient de son enfance pas si lointaine. D’abord, il y eut le bonheur au Burundi dans une grande maison avec ses parents, son père "un petit français du Jura", sa mère rwandaise. Les premières années... Lire la suite

La littérature sans idéal

La littérature sans idéal

La littérature contemporaine est-elle encore de la littérature ? l’avalanche de romans qui font le gros des publications répond-elle à une exigence poétique — « en tant que forme d’expression accomplie qui permet la synthèse de la maîtrise technique... Lire la suite

L'incandescente

Claudie Hunzinger avait commencé son exploration familiale avec Elles vivaient d’espoir (Grasset, 2010) où elle racontait l’histoire de sa mère, d’abord amoureuse d’une jeune fille, Thérèse, puis d’un homme, Marcel. Fort heureusement pour nous, elle... Lire la suite

Gaël Faye, Petit pays

Gaël Faye, Petit pays

« Je tangue entre deux rives, mon âme a cette maladie-là. Des milliers de kilomètres me séparent de ma vie d’autrefois. Ce n’est pas la distance terrestre qui rend le voyage long, mais le temps qui s’est écoulé. J’étais d’un lieu, entouré de famille,... Lire la suite

Fils du feu, un roman incandescent

Avant de résumer la trame de ce premier roman remarquable a bien des égards, disons quelques mots sur la langue, travaillée ici avec un soin extême, comme de la poésie en prose. Guy Boley a une écriture très visuelle, enrichit son récit de... Lire la suite

Entretien avec Adélaïde de Clermont Tonnerre à propos de son roman "Le Dernier des nôtres"

Entretien avec Adélaïde de Clermont Tonnerre à propos de son roman "Le Dernier des nôtres"

Quelle est la genèse de votre livre ? Pourquoi avoir choisi pour thème principal, la Shoah, le drame absolu à l’origine de tous les rebondissements du Dernier des nôtres ? Je ne dirais pas que j’ai choisi ce thème. Les personnages se sont... Lire la suite

La vie comme une page blanche : «Le dernier des nôtres», un roman d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre

La vie comme une page blanche : «Le dernier des nôtres», un roman d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre

Lors de la publication de son premier roman, Fourrure (Stock, 2010), Adélaïde de Clermont-Tonnerre avait surpris la critique par «une fiction autorisant toutes les audaces» (Bernard Pivot, le JDD ) et par «une jubilation dans son écriture... Lire la suite

"Le Dernier des nôtres", une histoire d'amour interdite au temps où tout était permis

"Le Dernier des nôtres", une histoire d'amour interdite au temps où tout était permis

Werner Zilch est un jeune homme à l’énergie contagieuse. Aussi efficace quand il s’agit avec son associé Marcus de couvrir New York de buildings que de séduire les femmes. Mais quand il rencontre la superbe Rebecca Lynch, sa vie prend une toute... Lire la suite