Chronique de Stéphane et Céline Maltère, écrivains et frère et soeur.

Richard Millet, Le Sommeil des objets : Finitudes

Richard Millet, Le Sommeil des objets : Finitudes

Je tiens la prose de Richard Millet pour la plus belle de notre époque. Son écriture est ressassement ; par je ne sais quelle prouesse, son style change en merveilles la laideur et la puanteur. À chaque lecture, je retrouve cette sensation qu’on... Lire la suite

Cadavre exquis, Augustina Bazterrica : L’animal que je suis ?

Cadavre exquis, Augustina Bazterrica : L’animal que je suis ?

Une femme rousse fixe, hagarde, le lecteur. Sa joue droite se confond avec le profil d’un écureuil, et c’est une figure hybride, mi-humaine, mi-animale, qui nous regarde froidement. Cadavre exquis… au sens propre. Et si on jouait ? Je t’observe et je... Lire la suite

Le Ghetto intérieur… conscience et silence

Le Ghetto intérieur… conscience et silence

« Il y a vingt-cinq ans, j’ai commencé à écrire un livre pour combattre le silence qui m’étouffe depuis que je suis né. » Santiago Amigorena raconte, à la première personne, l’histoire de son grand-père,Vicente Rosenberg qui, en 1928, a quitté... Lire la suite

Le Bal des folles, Victoria Mas : nulle femme n’est libre

Le Bal des folles, Victoria Mas : nulle femme n’est libre

À la Salpêtrière, les séances du Docteur Charcot sont devenues des spectacles. Depuis qu’il a rendu célèbre (malgré elle) Augustine, d’autres aliénées éprouvent la pensée consolatrice qu’elles atteindront peut-être un jour la renommée de la jeune... Lire la suite

École des monstres ou les confessions d’une radine

École des monstres ou les confessions d’une radine

La veuve Marthe Martin vit dans une maison qu’elle a héritée d’un oncle célibataire. Perchée sur la falaise calcaire, construite à flanc de roche, la bâtisse lui permet de vivre tranquillement, de savourer sa solitude et de satisfaire son obsession :... Lire la suite

Naomi Ragen et les filles de Jephté

Naomi Ragen et les filles de Jephté

Dans les récits bibliques et mythologiques, il arrive que les pères veuillent sacrifier leur enfant. Pour montrer combien il respectait Dieu, Abraham n’a pas hésité à placer son fils Isaac sur l’autel ; Agamemnon, pour calmer la colère d’Artémis et... Lire la suite

Beat Sterchi,​​​​​​​ La Vache : Passer l'envie de steak

Beat Sterchi,​​​​​​​ La Vache : Passer l'envie de steak

Blösch , titre original de La Vache , a été publié en 1983 et a rencontré, à l’époque de sa sortie, un immense succès. Beat Sterchi, auteur suisse né en 1949, qui ne faisait pas du tout partie du milieu littéraire, a vu son roman salué par la critique... Lire la suite

Gérard de Cortanze, Femme qui court : Violette Morris, Atalante au XXe siècle

Gérard de Cortanze, Femme qui court : Violette Morris, Atalante au XXe siècle

Les femmes et les truands se taillent, dans la littérature actuelle, la part du lion des romans biographiques. Pauline Dubuisson (La Petite Femelle  de Philippe Jaenada, Je vous écris dans le noir de Jean-Luc Seigle), le braqueur Bruno Sulak, du même... Lire la suite

Ainsi philosophait Amélie Nothomb de Marianne Chaillan : Sous un autre angle

Ainsi philosophait Amélie Nothomb de Marianne Chaillan : Sous un autre angle

Sous le chapeau d’Amélie Nothomb se cachent des idées folles, des noms étranges, tout un monde littéraire qui n’a pas cessé de charmer ses lecteurs depuis plus de vingt-cinq ans. Mais qui y aurait soupçonné la présence des plus prestigieux... Lire la suite

Dalie Farah, Impasse Verlaine : Nul ne guérit de son enfance

Dalie Farah, Impasse Verlaine : Nul ne guérit de son enfance

« Ai-je été nourri par ma mère ? Est-ce une paysanne qui m’a donné son lait ? Je n’en sais rien. Quel que soit le sein que j’ai mordu, je ne me rappelle pas une caresse du temps où j’étais tout petit : je n’ai pas été dorloté, tapoté, baisotté ; j’ai... Lire la suite

La nuit se lève d'Élisabeth Quin : un hymne à la vue

La nuit se lève d'Élisabeth Quin : un hymne à la vue

Il faut être voyant pour préférer, à l’instar de Tahar Ben Jelloun dans L’Auberge des pauvres , le rêve à la vue. C’est un fantasme de poète que de s’imaginer les yeux définitivement clos, clairvoyant désormais comme un devin antique, les sens grand... Lire la suite

Gare à Lou ! : Teulé fantaisiste

Gare à Lou ! : Teulé fantaisiste

Avec Gare à Lou !  Jean Teulé s’est lancé un triple défi : pas un gros mot, pas de sexe, pas de religion ! Ses derniers romans, Héloïse, ouille !  et Entrez dans la danse exploitaient à l’excès cette veine gaillarde dont Rabelais même aurait rougi.... Lire la suite

Adeline Dieudonné : Rêver la vraie vie

Adeline Dieudonné : Rêver la vraie vie

Un père chasseur, dont le plus beau trophée est une défense d’éléphant entreposée dans la chambre des cadavres ; une mère amibe, femme effacée qui subit la violence de l’époux et se réfugie dans son amour pour les animaux et les chèvres naines ; un... Lire la suite

Elizabeth Crane et la sci-fi-subjective : Histoire vraie de nos vies formidables

Elizabeth Crane et la sci-fi-subjective : Histoire vraie de nos vies formidables

Betsy dialogue avec sa mère défunte, Lois, qui fut une cantatrice de renom. Au fil des chapitres écrits à la deuxième personne, on découvre en parallèle la vie de ces deux femmes que vingt-cinq ans séparent : Lois est née en 1936 à Muscatine, dans... Lire la suite

Serge Filippini, J’aimerai André Breton : L’essentiel est le vraisemblable

Serge Filippini, J’aimerai André Breton : L’essentiel est le vraisemblable

Pour s’attaquer à une figure telle que celle de Breton, « pape du surréalisme », il faut avoir une bonne connaissance du personnage et de ses œuvres, car tout pourrait très vite sonner faux. Dans son roman J’aimerai André Breton , Serge Filippini se... Lire la suite

Stefan Hertmans, Le cœur converti : Aimer une femme qu’on invente

Stefan Hertmans, Le cœur converti : Aimer une femme qu’on invente

Le livre s’ouvre sur un paysage du Vaucluse, près du Mont Ventoux. Stefan Hertmans prend le temps de la description. Il immerge son lecteur dans une géographie qui recèle les vestiges de son histoire en cours d’écriture. Son attachement aux lieux le... Lire la suite

Le Troisième Temple, Yishaï Sarid : Comme un avertissement

Le Troisième Temple, Yishaï Sarid : Comme un avertissement

« La première bombe est tombée sur la ville de Haïfa et l’a effacée, elle a mis le feu aux raffineries qui se sont embrasées comme une boule de feu jusqu’au nord. La deuxième est tombée deux minutes plus tard sur Tel-Aviv, à cent mètres du bâtiment... Lire la suite

La Jungle d’Upton Sinclair : Un cauchemar moderne

La Jungle d’Upton Sinclair : Un cauchemar moderne

« On utilise tout dans le cochon, sauf son cri » : telle est la devise capitaliste chez Brown and Company . En racontant ce qui se passe à Packingtown, ce vaste quartier de Chicago comprenant les parcs à bestiaux, les abattoirs et les logements des... Lire la suite

Les Nouvelles Charcutières : Céline Maltère fait sa tête de lard !

Les Nouvelles Charcutières : Céline Maltère fait sa tête de lard !

Disons-le tout net : la littérature de Céline Maltère ne s’adresse pas aux demi-portions, aux lymphatiques et aux sensibles, ceux à qui la vue du sang (de boudin) fait lever le cœur, ceux qu’une saucisse-cocktail rassasie, ceux qui "craignent" les... Lire la suite

Pierre Bénichou : Bossuet à Bobino !

Pierre Bénichou : Bossuet à Bobino !

Pierre Bénichou n’a publié qu’un livre ! Et encore, ce livre n’est qu’une compilation de chroniques funèbres, de nécros parues dans le Nouvel Obs quand il y officiait. Mais voilà deux restrictions de trop, et qui donnent à penser qu’on fait la fine... Lire la suite